OFFRE D’EMPLOI: SUPERVISEUR MEDICAL-KINSHASA

Présentation entreprise :

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement faisant partie d'un réseau international qui fournit une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique, en France et dans le reste du monde.

Elle a pour mission de soigner, de témoigner et de changer les choses de manière durable en étant aux côtés des personnes les plus démunies.

Médecins du Monde Belgique (MdM-BE) intervient en RDC depuis 2002, initialement dans le cadre d’un projet d’urgence à Tshofa qui s’est géographiquement étendu et poursuivi par un programme d’appui aux soins de santé primaires afin d’améliorer l’environnement sanitaire des populations.

En 2015, MdM-BE consolide sa contribution dans le pays  en s’association à l’Hôpital Général de Panzi et la Fondation du même nom pour la prise en charge holistique des Survivantes des Violences Sexuelles (SVS). Cela complémente ses activités de renforcement des soins mères-enfants à Moba et de prise en charge des Survivantes des Violences Sexuelles (SVS).

Depuis janvier 2018, en consortium avec le REEJER, les Apprentis d’Auteuil, la Fédération Québécoise des Organismes Communautaires et Familles et en collaboration avec les autorités locales, MdM BE coordonne le programme de « renforcement du système de Protection communautaires des enfants de Kinshasa ».

 

Contexte et mission :

  1. CONTEXTE SPECIFIQUE AU POSTE

 

De Février 2018 à Janvier 2022, le programme vise à améliorer la protection des enfants à Kinshasa, à travers la prévention de la violence faites aux enfants, et la prise en charge des victimes, aux niveaux familial, communautaire (dans les quartiers, les clubs de jeunes, dans les centres de protection des enfants) et gouvernemental (communes et province). Les capacités des enfants et jeunes, et particulièrement les filles, en termes de formations professionnelles, de leadership ou de sensibilisations sur la Santé Sexuelle et Reproductive par exemple seront renforcées, et leur participation dans les activités et les décisions sera centrale. Les familles et les autorités seront accompagnées pour mieux assumer leurs responsabilités de protection et de prise en charge des situations pouvant mener à des ruptures familiales, notamment par le renforcement des liens de parentalité et des AGR. En cas de nécessité ou de rupture, la collaboration avec des centres de protection membres du REEJER permettra la mise en œuvre de mesures spécifiques d’accompagnement. Les actions de l'initiative sont circonscrites à la ville de Kinshasa. Par ailleurs l’initiative plaidera auprès des autorités congolaises pour l'adoption de lois et la mise en place de mesures d’application promouvant la protection de l’enfance. 

Les ayants droit du programme sont :

(i)       10 000 enfants et jeunes marginalisés pour des raisons de rupture familiale ou parce qu’ils souffrent de violences familiales, avec une attention particulière portée aux filles de par leur plus grande vulnérabilité, notamment par rapport aux violences sexuelles et au sexe transactionnel ;

(ii)      15 000 familles dont 60 000 jeunes ;

(iii)     125 membres des comités de protection (acteurs de la société civile, autorités administratives, leaders communautaires, religieux, etc.), 42 équipes staff des structures membres du REEJER participant au programme, les divisions provinciales des affaires sociales et de la santé. Au travers le REEJER, les résultats acquis pourront être diffusés à l'ensemble de ses membres du réseau.

Une approche genre sera l’objet d’une attention spéciale à tous les niveaux du programme afin de promouvoir le pouvoir d'agir des filles et des femmes, et renforcer l’égalité entre les sexes.

 

  1. PRINCIPALES RESPONSABILITES ET TACHES

 

  • Encadre et accompagne l’équipe santé du projet avec le support du Pole Technique REEJER dans la mise en place des activités de SSR dans les structures sanitaires des partenaires du projet c’est-à-dire les membres REEJER et la Division Santé entre autres ;
  • Supervise, accompagne et renforce les capacités et compétences de l’équipe médicale (prestataires de soins chez MdM, ONG partenaires et CS partenaires) pour une mise en œuvre de qualité du programme SSRAJ dans les structures ciblées par le projet. Identifie les besoins en formation et accompagne les membres de l’équipe médicale et met en place  un plan de renforcement des capacités individualisé/par CS si nécessaire
  • Responsable du bon déroulement et de la qualité des activités de l’offre de soins de santé reproductive dans les centres de santé partenaires
  • Assure un appui sur la qualité des soins primaires offerts dans les dispensaires de santé des ONG partenaires
  • Collabore avec le pole santé du REJEER dans la recherche de synergies avec des ONG médicales locales et internationales dans la ville de Kinshasa pour compléter l’offre de SSP aux enfants en situation de rue
  • Planific et à la coordination des activités de santé sexuelle et reproductive du projet
  • Assure le suivi, l’évaluation et le rapportage des activités de santé sexuelle et reproductive des centres de santé appuyés
  • Maintien de bonnes relations avec les équipes des Bureau Centraux des zones de santé, et facilite et renforce les liens avec le personnel des centres membres du REEJER et les communautés « cibles » du projet
  • Participe activement avec le soutien du coordinateur médical de la mission MdM à l’élaboration des outils et protocoles médicaux, des documents normatifs du projet et des modules de formation en lien avec les politiques de SSR nationales
  • Est responsable de l’organisation et la mise en place des formations des prestataires des soins des centres de santé appuyés 
  • Participe activement à l’organisation et à l’implémentation des évaluations, enquêtes et études.
  • Collabore avec les chefs de projet membres REEJER, le chef de projet Canada et le coordinateur consortium et assure la cohérence et l’interaction entre les différentes thématiques du programme
  • Assure l’approvisionnement des médicaments ainsi que leur  bon gestion et utilisation dans les CS appuyés

 

Axes d’intervention

  • Soins de santés adaptés à la réalité des populations cibles, en particulier les filles, et les problématiques liées à la violence basée sur le genre
  • SSR : une réponse complète aux besoins des jeunes en situation de rues en priorisant les composantes les plus pertinentes et avec une approche basée sur le genre
  • Participation des jeunes : la méthodologie de travail permettra d’aller vers une plus grande appropriation et autonomie des jeunes de la composante santé du projet ; cela veut dire par exemple qu’elles pourront déterminer le choix des activités prioritaires à effectuer dans le programme

 

Contribue à la mise en place et la gestion des activités de santé sexuelle et reproductive du projet.

  • Contribue à la planification, la coordination et le suivi et évaluation des activités de santé sexuelle et reproductive avec une attention particulière a la situation des filles ;
  • Assure la mise en place d’une stratégie d’intervention en SSR qui tient compte de la prévention et la prise en charge des violences basées sur le genre GBV)
  • Assure le suivi des activités planifiées, et au besoin, réoriente les activités afin d’atteindre les objectifs du projet avec l’accord de la coordination du programme ;
  • Organise avec la Div. Santé, les supervisions conjointes et les réunions d’échange des pratiques de prestataires des soins ;
  • Contribue à la planification et la mise en œuvre des interventions de renforcement des capacités techniques du personnel de santé sur les thématiques en lien avec la santé sexuelle et reproductive.
  • Contribue à la réalisation des études et collecte de données pertinentes du projet ; Participe aux rencontres au niveau des six zones de santé sur les thématiques en lien avec la santé sexuelle et reproductive ;
  • Participe au renforcement des activités d’IEC/CCC des associations communautaires sur la SSR notamment en apportant des réponses adaptées aux questions des jeunes de la rue et de la communauté ;
  • Renforce le lien entre les activités communautaires, les structures membres REEJER et celles des centres de santé appuyées sur la SSR ; 
  • Appuie la réalisation d’activités de SSR dans les centres de santé partenaires en assurant des supervisions formatives avec la collaboration de la Div. Santé ;
  • Renforce les capacités des prestataires de soins dans la mise en œuvre du continuum de soins, en lien avec les programmes nationaux (PNSA, PNSR, PNLS) ;
  • S’assure de la qualité des soins et de l’accueil offerts dans les structures liées au projet santé ; notamment s’assure de la mise en place de l’approche conviviale en santé sexuelle et reproductive adaptée aux jeunes (SSRAJ) ;
  • Organise des rencontres d’échanges avec le personnel de santé dans les 6 communes d’intervention ;
  • Apporte un appui aux centres de santé pour l’amélioration d’accueil des enfants en situation de rue,  l’hygiène et l’assainissement ;
  • Assure en lien avec le département logistique et les gestionnaires de stocks des centres de santé la gestion des intrants pharmaceutiques.

 

Assure le suivi, l’évaluation et le rapportage des activités de santé sexuelle et reproductive

  • Veille au respect des plans opérationnels du projet ;
  • S’assure de la mise en place des outils nécessaires pour l’accueil et le suivi des bénéficiaires du programme (registre, fiche de consultation, canevas de reporting, …)
  • Assure en collaboration avec le Comed de la mission le contrôle de la qualité des données collectées ainsi que l’analyse de celles-ci ;
  • Archive efficacement les données recueillies ;
  • Contribue aux évaluations périodiques duprojet en collaboration avec le Comed de la mission ;
  •  Assure l’analyse des données mensuelles, trimestrielles et annuelles et le reporte au chef du consortium et au Comed ;
  • Rédige le rapport mensuel d’activités de son domaine d’action, 
  • Contribue à la documentation des acquis et leçons apprises des projets ;
  • Contribue à l’archivage des documents de projets.
  • Contribue à la réalisation des activités communautaires en relation avec l’équipe santé du REEJER, de la Div. Santé et des jeunes du projet et de la communauté ;

 

Profil recherché :

 

  1. PROFIL RECHERCHE 

 

  1. Etude et formation

 

Diplôme de médecine, sage gemme, infirmier(e) ou Licence en santé publique avec spécialisation en Santé Sexuelle et Reproductive.   

 

  1. Expériences 

 

  • Expérience professionnelle d’au moins 2 ans, de préférence dans la gestion et la mise en œuvre d’un projet de SSR, la formation et la supervision de prestataires des soins de santé, le contrôle de qualité des soins, les prestations cliniques dans le domaine de la planification familiale
  • Bonne connaissance de la zone d’intervention du programme, des coutumes et des langues locales

 

  1. Compétences 

 

  • Bonne connaissance du fonctionnement du système de santé en RDC 
  • Bonne connaissance du SNIS
  • Bonne connaissance des méthodes et outils de collecte des données
  • Grande capacité organisationnelle (planification des tâches, respect des délais, sens des priorités, etc.) et managériale (encadrement des prestataires de soins)
  • Maîtrise de l’outil informatique, et en particulier des logiciels Windows et de la suite MS Office
  • Maîtrise du français à l’écrit et à l’oral 
  • Bonnes capacités rédactionnelles et d’analyse 
  • Très bonne capacité de communication et d’animation.

 

  1. Qualités 

 

  • Pragmatisme et facilité à travailler de manière fonctionnelle et pratique dans un environnement de travail intense et exigeant ;
  • Facilité à travailler en milieu urbain ;
  • Dynamisme et bon esprit d’équipe ;
  • Rigueur, autonomie et discrétion ;
  • Flexibilité, ouverture d’esprit et sociabilité ;
  • Forte intégrité et respect des valeurs de MdM-Be ;
  • Etre disposé à effectuer des déplacements fréquents dans la zone d’intervention du programme, y compris dans les localités excentrées.

 

  1. CONTRAT ET CANDIDATURE

 

  1. Type et durée du contrat 

 

Contrat à durée déterminée de 12 mois, renouvelable, à pourvoir à partir du mois d’aout  2019.

 

  1. Dossier de candidature 

 

  • Curriculum vitae (2 pages max)
  • Lettre de motivation (1 page)
  • 3 références professionnelles, de préférence celles des tout derniers employeurs du candidat.

 

  1. Candidatures en ligne 

 

Le dépôt des candidatures s’effectue uniquement en ligne et sous le format PDF. Les candidats intéressés doivent envoyer leur dossier au plus tard le 31 juillet 2019 à 15 heures (Heure GMT) à l’adresse : recrutement.rdc@medecinsdumonde.be , en faisant mention de la référence «  Superviseur Médical  » dans l’objet de l’e-mail.

 

  1. Exclusion de candidature, dispositions diverses

 

Des candidatures pourront être exclues du processus de recrutement et être déclarées irrecevables lorsqu’une candidate ou une personne interposée tentera d’influencer, directement ou indirectement, la ou les personnes en charge de la sélection des dossiers.

 

Seules les candidates présélectionnées seront contactées pour les tests écrits et les entretiens.

 

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Présentation entreprise : SANRU est une Organisation Non Gouvernementale basée sur la foi chrétienne (Faith Based Organization). enregistrée au Ministère de la Santé sous le N' MS1255/DSSP/30/070 du 29 août…
Présentation entreprise : Save the Children a commencé à travailler dans la République démocratique du Congo en 1994, lorsque le conflit a commencé dans l'est du pays. La République démocratique…