Un (1) Superviseur reinsertion scolaire et socioeconomique

AVIS DE RECRUTEMENT INTERNE / EXTERNE

N° 001/ DRC-19/HCG10/ST1/PROT-EDU -YANGALA/COOPI/ MAI 2019

Dans le cadre de son intervention humanitaire en RDC dans la province du Kasai Central /zone de santé de Yangala, pour la gestion de son projet  «Réponse humanitaire multisectorielle aux populations plus vulnérables des communautés déplacées, retournées et d'accueil dans la zone de santé de Yangala, territoire de Luiza au Kasai Central (Consortium CISP-Caritas-COOPI).», Un recrutement est ouvert pour le poste suivant :

:Un (1) Superviseur reinsertion scolaire et socioeconomique

Contexte:

Il s’agit d’un projet multisectoriel en protection et éducation visant à améliorer la qualité de l’éducation et les conditions d’apprentissage des enfants autochtones, retournés, déplacés et autres enfants à besoin spécifique, assurer la réintégration scolaire, promouvoir le leadership des  jeunes et des femmes dans l’auto-emploi et la coexistence pacifique, renforcer les mécanismes communautaires de promotion de droits de l’homme et réintégration des enfants associés aux forces et groupes armés et enfants non accompagnés et faciliter l’accès en sécurité et dignité à des services de prise en charge pour SVS. Le projet devra être réalisé en synergie avec les projets de deux autres ONG qui couvrent les autres secteurs de la réponse (CISP et ONG – N Caritas).

Le projet se déroulera dans la zone de santé de Yangala, territoire de Luiza au Kasai Central

Lieu d’affectation : 100% à Yangala, avec des missions régulières sur terrain dans les villages de zone d’intervention

Responsable hiérarchique: Coordinateur Protection et le Chef de projet

Responsabilité :

Superviser les animateurs de l’ONG-N partenaire de la mise en œuvre des activités créatives et d’apprentissage professionnel afin d’atteindre les indicateurs de la réinsertion socioéconomique et scolaire des enfants vulnérables comme définis dans le projet.

Tâches principales :

Cartographie des écoles (réinsertion scolaire) et des centres professionnels et/ou MAF
Superviser toutes les activités et/ou déroulements de la socioéconomique et scolaire afin de garantir l’adéquation de cette prise en charge avec la stratégie et indicateurs définis dans le projet et son évolution par rapport au contexte du milieu.
Former, accompagner et superviser les animateurs de l’ONG-N partenaire du projet
Organiser et réaliser des fréquentes missions sur les terrains pour des supervisions des activités d’apprentissage via les animateurs et maitres formateurs (MAF)
Avec les animateurs d’apprentissage, faire le suivi/vérification et/ou supervision des activités de la réinsertion socioéconomique et scolaire. 
Faire régulièrement le suivi après la réinsertion socioéconomique et scolaire des enfants vulnérables dans les villages.
Suivis ou accompagnements de la réinsertion socioéconomique (formations professionnelles) et scolaire (école) pendant la période du projet.
Organiser et participer aux études du marché du milieu pour le choix et orientation des formations professionnelles et/ou la réinsertion socioéconomique.
Responsable de la gestion des outils/fiches de la réinsertion et les partager ou transmettre avec tous les autres agents et toutes les structures communautaires intervenant à cette activité de la réinsertion. 
Responsable de la gestion d’appui aux associations ou structures de la communauté, responsables des formations professionnelles
Assurer un bon monitoring des faiblesses du volet de la Réinsertion socioéconomique et scolaire ; préparer des solutions palliatives à discuter ensemble avec le chef du projet et le coordinateur des activités. 
Accompagner et encadrer techniquement les centres/ateliers de la communauté pour les formations professionnelles
Assurer une bonne communication et collaboration avec tous les acteurs communautaires partenaires du projet
Participer régulièrement aux réunions des briefings de staff qui sont organisés régulièrement par le chef de projet et/ou l’assistant au chef projet.
Travailler en synergie avec le Responsable base des données afin de partager les données statistiques et les dossiers de la réinsertion des enfants vulnérables.
Accompagner le chef projet et le coordinateur Protection à des réunions trop technique (cluster éducation) pour la réinsertion socioéconomique et scolaire. 
Participer à la conception des outils et/ou module pour la réinsertion socioéconomique et scolaire et les à donner aux animateurs de la réinsertion socioéconomique et scolaire du projet.
Assurer le suivi pendant et après la réinsertion scolaire et socioéconomique des enfants vulnérables.

Rapports à fournir :

Rapports hebdomadaires ou mensuels  au coordinateur Protection et/ou chef projet.
Rapport de la mission terrain si c’est le cas
Des rapports extraordinaires demandés par le chef du projet et/ou le coordinateur Protection

Profils souhaités :

Profil d’un socio économiste, sociologue, assistant/e social/e et/ou l’équivalent avec une expérience de la réinsertion socioéconomique des enfants vulnérables avec 2 ans d’expérience professionnelle. Bonne formation académique (Bac+3 ou Bac + 5).   
Expérience forte dans la PEC communautaire de la réinsertion socioéconomique et scolaire des enfants vulnérables, préférablement dans des zones en contextes de conflit / post conflit ;
Bonne expérience des projets holistiques de la lutte contre les pires formes des violences faites aux enfants, y compris la problématique de Res.CSNU1612, VBG et d’autres vulnérabilités des enfants (PSH, EOV, enfant à conflit avec la loi, etc.).
Bonne expérience de l’approche de la communauté protectrice de l’enfant, préférablement dans des zones à contextes de conflit armé et post conflit armé.
Bonne connaissance de la région et axes/zones d’intervention
Excellentes capacités rédactionnelles
Capacités conceptuelles : outils de travail (fiches, fiches d’évaluation, etc.) et de renforcement de capacités (modules de formation, etc.).
Créativité, sens de l’initiative et autonomie dans le travail.
Disposition à motiver et accompagner les équipes, bon esprit d’équipe.
Expériences en ONG indispensable, Capacité à travailler dans un contexte politique et sécuritaire sensible et complexe.
Capacités de travail sous pression et de façon autonome.
Maîtrise du français et swahili, parlé et écrit est indispensable.
Fort sens organisationnel
Maitrise de l’outil informatique. .

Les personnes intéressées, sont invitées à envoyer leurs dossiers complets de candidature (lettre de motivation, CV avec mention des positions recouvertes en lien avec le poste recherché, copies des titres académiques, copies attestations de services rendus et copie de la carte de l’électeur) à l’adresse électronique suivante : recrutement.rdc@coopi.org  ; à l’attention du Chef de Projet, au plus tard le 20 MAI  2019 à 16 h00 précise, heure locale.

N.B. Les candidatures féminines pour la promotion du Genre en RDC et de toute personne des bonnes mœurs sont prioritaires.

Seuls les candidats présélectionnés seront invités à prendre part à un éventuel test Ecrit suivi d’une interview individuelle. Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte.

Fait à Kinshasa, le 03 Mai 2019

JOAN LE COZ

Chef de Mission COOPI -RDC

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !