FORMATEUR

Présentation entreprise :

Créée en 1992, Avocats Sans Frontières (ASF) est une ONG internationale qui a pour mission de soutenir la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes et des populations les plus vulnérables. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place d’institutions et de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux pour tous. Elle met en place des activités très diverses pour garantir l’accès à la justice des plus vulnérables et la mise en place de systèmes légaux capables de les protéger.
ASF est engagée sur plusieurs axes d’intervention (accès à la justice, justice pénale internationale, lutte contre la torture, promotion des droits économiques et sociaux, défense des droits civils et politiques, soutien et protection des défenseurs des droits humains, etc.) et dispose de missions permanentes en Indonésie, au Maroc, en Ouganda, en République centrafricaine, en Tunisie, au Tchad et en RDC, depuis le 12 mars 2002.

Contexte et mission :

De renforcer les connaissances des avocats quant aux droits individuels et/ou collectifs, substantiels et/ou procéduraux, les plus fréquemment impactés/violés par les processus de gestion (exploration et exploitation) des ressources naturelles par les acteurs publics ou privés ;
De renforcer les connaissances des avocats quant aux sources de ces droits (avec un accent sur le cadre juridique national (codes, lois, décrets, arrêtés, etc.) et un focus sur les ressources suivantes : mines et hydrocarbures)) ; et
De renforcer les connaissances des avocats s’agissant des recours (contentieux et non-contentieux) existants en cas de violation effective des droits des populations.

Profil recherché :

Etre titulaire d’un diplôme universitaire niveau Master en droit (au minimum) ou équivalent ;
Avoir une excellente connaissance des instruments juridiques nationaux applicables en matière de gestion des ressources naturelles (codes, lois, décrets, arrêtés, etc.) ;
Avoir une excellente connaissance des instruments et des mécanismes nationaux de protection des droits humains (en particulier s’agissant des droits économiques, sociaux et culturels (DESC)) ;
Avoir une bonne connaissance des instruments et mécanismes régionaux et internationaux pertinents (principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et droits de l’homme, etc.) ;
Avoir une bonne connaissance du contexte socio-culturel de la zone d’intervention concernée (Ituri, Haut Uélé et Kongo Central) ;
Justifier de minimum 10 ans d’expérience en tant qu’avocat ;
Avoir une expérience de la gestion de dossiers sensibles/complexes ;
Une expérience dans l’accompagnement juridique et/ou judiciaire de personnes/communautés affectées par les processus de gestion des ressources naturelles est un atout majeur ;
Avoir une expérience avérée dans la formation et le renforcement de capacités d’un public adulte ;
Etre disponible et apte de voyager à Bunia (pour les provinces de l’Ituri et du Haut-Uélé) et à Matadi (pour la province du Kongo-Central)

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !