Consultant(e) national (e) pour l’évaluation indépendante à mi-parcours du Programme d’appui à la Réforme foncière et Renforcement de l’Administration en RDC

Contexte et mission :

      1. Responsabilités du consultant, résultats attendus, 

Les principales tâches de l’équipe d’évaluation sont les suivantes :

  1. Elaborer les références de l'évaluation avec la méthodologie et le calendrier détaillés.
  2. Assurer la collecte des informations pertinentes à temps et provenant des intervenants sélectionnés pour avoir des résultats fiables et représentatifs du contexte et de la vie du programme ;
  3. Mener l'évaluation selon les méthodologies mentionnées ci-haut et selon les critères d'évaluation préconisés ;
  4. Présenter les résultats et conclusions préliminaires au Comité Technique du FONAREDD et ONU-HABITAT et des partenaires ;
  5. Organiser l’atelier de restitution des résultats préliminaires de l’évaluation en faveur des parties prenantes au programme, collecter et intégrer au rapport intérimaire les recommandations issues de cette restitution,
  6. Elaborer le draft du rapport final d'évaluation et soumettre au Secrétariat Exécutif du FONAREDD pour éventuels commentaires,
  7. Déposer le rapport final tel que requis dans les présents TDR.

 

    1. Repartition des tâches

La répartition des tâches ci-dessous devra servir de base aux Consultants qui doivent la renforcer de manière consensuelle et suivant certaines contraintes à justifier dans la note de démarrage de la mission à présenter au Comité Technique pour ANO et orientations éventuelles.

Le Consultant national devra se charger de :

  1. L’analyse des réalisations et des opportunités du programme à travers l’analyse des rapports techniques, semi-annuels et annuels, et d'autres documents produits dans le cadre de ce programme ainsi qu'à travers des entretiens avec des informateurs clés, des contacts avec des partenaires clés et des visites sur le terrain dans les zones du projet.
  2. L’analyse FFOM (forces, faiblesses, opportunités et menaces) pour montrer l'étendue et la qualité du réseau de collaboration dudit programme avec les acteurs et les parties prenantes, le niveau de capitalisation et de communication des activités, et le niveau d'appropriation par les acteurs.
  3. L’analyse des acquis du programme à capitaliser dans la prochaine phase.

Profil recherché :

Maitrise et/ou Doctorat en Développement, Ecologie et gestion du paysage, Environnement, Droit, Sciences sociales, avec spécialisation en régimes fonciers et gestion spatiale ou tout autre domaine lié.

  • Au moins 10 années d’expérience dans la pratique et le développement du foncier avec au moins 5 ans dans le travail de recherche participative qualitative et quantitative et dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets de développement en contexte post conflit.
  • Expérience avérée en matière de prise en compte des enjeux de développement durable, notamment sur les aspects sociaux et environnementaux, dans la gestion de projet/programme, et connaissance sur les questions de changement climatique sont des avantages.
  • Expérience avérée dans l’approche « gestion axée sur des résultats », notamment l’évaluation des produits, effet et impacts.
  • Connaissancepratique du Français.
  • Excellentes capacités d'écriture en Français.
  • La maitrise de l’anglais est un atout

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !