Consultant(e) international(e) Appui à l’évaluation régulière du système national d’intégrité par les organisations de la société civile en RDC

Contexte et mission :

L’équipe de travail est composée d’un(e) consultant(e) international(e) et d’un(e) consultant(e) national(e).  Le/la consultant(e) international(e) est le chef de mission, responsable en premier de la réussite de la mission et de la réalisation de tous les livrables attendus.

 

Sous l’autorité du Team leader du pilier consolidation de la paix et renforcement de la démocratie et la supervision directe de la Coordinatrice du pilier, en étroite collaboration avec les organisations de la société civile impliquées dans la lutte contre la corruption, le/la consultant(e) international(e) et le/la consultant(e) national(e), seront chargés(es) d’aider les organisations de la société civile de la RDC à réaliser une analyse du système national d’intégrité à la lumière des bonnes pratiques méthodologiques adaptées au contexte local. Au cours de sa mission, ils/elles devront, en particulier :

  1. Concevoir la méthodologie de recherche sur l’évaluation de la robustesse et de l’effectivité des mécanismes de sauvegarde de la transparence, de la redevabilité et de l’intégrité des institutions publiques ciblées ;
  2. Préparer un plan élaboré de recherche et mettre en place des outils quantitatifs et qualitatifs de collecte des données en relation avec l’objet de la mission ;
  3. Faire la revue et l’analyse de la littérature existante sur la question et l’intégrer dans l’évaluation de manière appropriée ;
  4. Conduire des entretiens individuels ou en groupes avec un spectre élargi d’informateurs ;
  5. Analyser toutes les données collectées et préparer des rapports détaillés d’enquête ;
  6. Identifier les facteurs d’inhibition, présenter les points à améliorer pour éliminer les goulots d’étranglement et faire des recommandations en vue des réformes prioritaires dans le cadre de la lutte contre la corruption ;
  7. Faire une cartographie des capacités et des besoins en renforcement institutionnelles et organisationnelles de la société civile dans l’optique de leur évaluation régulière du système national d’intégrité ;
  8. Proposer une note d’orientation, avec un schéma méthodologique, sur l’évaluation régulière du système national d’intégrité en RDC

Profil recherché :

Education et expériences

Education :

Diplôme universitaire (Licence/Master/doctorat) en droit, sciences politiques, administration publique, sociologie ou discipline connexe des sciences sociales. Un Doctorat/PhD dans les domaines spécifiés sera préféré.

Expérience : 

  • Minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans l’enseignement et/ou la recherche, la coordination et la conduite de programmes dans le domaine de la gouvernance démocratique, l’analyse et l’évaluation des institutions et des politiques publiques ;
  • Familiarité avec les méthodes de recherche quantitative et qualitative utilisées dans l’analyse institutionnelle des politiques publiques ;
  • Expérience substantielle dans la conduite des recherches de terrain dans les domaines en lien avec l’objet de la mission
  • Capacité et expérience prouvées dans la rédaction des études, rapports et notes techniques ;
  • Bonne connaissance des mécanismes de la coopération internationale, des institutions, des obligations et standards internationaux en matière de lutte contre la corruption, ainsi que des dernières évolutions dans ces domaines ;
  • Bonne connaissance du contexte congolais et/ou expérience comparative des environnements institutionnels similaires souhaitées

Compétences : 

Grandes capacités d'analyse et de synthèse ;

  • Aptitude à travailler sous la contrainte des délais et des résultats en faisant preuve d'initiative, de dynamisme et de proactivité ;
  • Aptitude et intérêt à travailler en équipe dans un environnement multiculturel ;
  • Solides capacités d'expression écrite et orale et réelles aptitudes à formuler ses idées de façon claire et concise ;
  • Aptitude à communiquer de façon simple et efficace avec les différents partenaires impliqués ;
  • Grande capacité d’adaptation, d’ouverture d’esprit, de souplesse et d’adaptation dans les relations avec ses interlocuteurs ;
  • Pédagogie et disponibilité à s’inscrire dans une approche de développement des capacités et de transfert des compétences.

Langues Requises :

Maîtrise de l'anglais et du français (écrit et parlé)