Sélection des membres indépendants du Comité d’éthique et de gouvernance

Contexte et mission :

Le Comité d’éthique et de gouvernance est une émanation du Comité de Pilotage  dont la  mission centrale est de s’assurer que le BCeCo maintient les plus hauts standards en matière d’éthique et de gouvernance. Il est en charge de conseiller sur l’encadrement, les processus et les activités y relatifs.

Concrètement, sa mission est de :

  • Examiner et soumettre au Comité de Pilotage pour adoption les règles d’éthique et de bonnes pratiques applicables aux membres du Comité de Pilotage, aux membres du Comité de Direction Elargie, aux cadres, aux agents et aux Consultants  du BCeCo, incluant des règles en matière de conflit d’intérêts ;
  • Evaluer et de proposer la révision de ces règles selon une périodicité donnée ;
  • Veiller à l’application du règlement intérieur et de la politique de gouvernance, de son respect par les membres du Comité de Pilotage, les cadres et agents ;
  • Suivre la mise en œuvre du plan stratégique, en faire rapport aux membres du Comité de Pilotage et proposer des améliorations, s’il y a lieu ;
  • Élaborer un programme d’accueil et d’intégration des nouveaux membres du Comité de Pilotage ;
  • Établir le processus et les critères d’évaluation de la performance du Président et des membres du Comité de Pilotage ainsi que des présidents et des membres des autres comités du Comité de Pilotage et le lui soumettre pour adoption ;
  • Traiter toutes les affaires d’abus, de fraude  ou de dénonciation de la part des tiers.

Profil recherché :

Pour pouvoir être à la hauteur de leurs fonctions, les membres indépendants du Comité d’éthique et de gouvernance du BCeCo devront remplir les conditions suivantes :

  • Etre résident en République Démocratique du Congo ;
  • Etre détenteur d’au moins un diplôme universitaire (D6 +5) en droit, sciences politiques ou administratives, sciences sociales, sciences humaines ou gestion ;
  • Avoir une expérience d’au moins 10 ans dans la gestion des projets, et une bonne connaissance des aspects de passation des marchés ;
  • Avoir une bonne expérience de la gestion des ressources humaines ;
  • Avoir une expérience pratique de la gestion des conflits d’intérêts;
  • Une bonne expérience des exigences environnementales dans les projets serait un atout ;
  • Avoir siégé dans un comité d’éthique ou de gouvernance serait un atout.

Les candidatures féminines sont encouragées.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !