Spécialiste en développement communautaire et gestion des conflits

Contexte et mission :

Défis de mise en œuvre

  • Le Projet est mis en œuvre dans plusieurs centaines de communautés, dans cinq provinces différentes et nécessite donc  la gestion d’une multitude de sites en même temps  dans des contextes locaux divers.
  • Le projet comprend la mise en place d’un  très grand nombre de Comités Locaux de Développement (CLD) , ainsi que le renforcement de leurs capacités.
  • Le Projet nécessite un déploiement rapide et un rythme de mise en œuvre soutenu pour  atteindre ses objectifs en 3 ans .
  • Le Projet requiert  une collaboration étroite  avec différents acteurs étatiques et de la société civile au niveau national et provincial, mais aussi avec les autres acteurs de développement et les acteurs humanitaires (e.g. Cash Working Group, le Haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)). 

3. MANDAT

Le  SDECO  est chargé de la coordination de toutes les activités sur le plan socio-organisationnel et gestion des conflits du Projet, notamment la formation et l’encadrement du personnel de CLD et des partenaires de mise en œuvre, et appuie la relation avec les partenaires du Projet.
En outre, le SDECO assure la mise en œuvre efficiente des conventions de partenariat entre le FSRDC, le MINAS et la CNR, y compris les relations avec le HCR et l’UNICEF.

Profil recherché :

  QUALIFICATIONS REQUISES
 
Les qualifications et aptitudes  indispensables  pour cette mission sont les suivantes :

  • Être titulaire d’un  diplôme d’études supérieures  (au moins Bac+5) en Sciences sociales ou autre domaine connexe.
  • Avoir au minimum 7  ans d’expertise technique avérée  dans le domaine/programmes ou projets de développement communautaire dont 5 ans au-moins en qualité d’expert en développement communautaire.
  • Expérience dans la  formation , l' encadrement , la  coordination  et la  supervision de partenaires de mise en œuvre  (e.g. ONG, autorités locales).
  • Avoir une maitrise de l’outil informatique, notamment les logiciels de base (Word, Excel) et d’autres logiciels courants (Power Point, etc.) ;
  • Posséder de solides compétences interpersonnelles, de plaidoyer, de communication et de diplomatie ;
  • Posséder une excellente maitrise du français à l’oral comme à l’écrit.

Les qualifications et aptitudes suivantes sont un atout :

  • Avoir au minimum 5 ans d’expérience professionnelle dans une  organisation internationale ou un projet  sur financement international.
  • Avoir une expérience opérationnelle en Afrique francophone, de préférence en RDC.
  • Avoir des connaissances des approches et acteurs du secteur de la protection sociale et de l’aide humanitaire.
  • Avoir une expérience des projets financés par la Banque mondiale et en connaitre les règlements.
  • Connaissance de langues locales (Lingala, Swahili, Tshiluba, etc.) et de l’anglais 
  • Avoir une très forte motivation pour une mission compliquée et être très dynamique.
  • Avoir le sens de l’organisation, du management et une aptitude à travailler dans une équipe multidisciplinaire, et être prêt à gérer des situations stressantes.

5. LIEU ET CONDITION DE TRAVAIL

Le  SDECO  travaillera à Kinshasa, au siège du FSRDC, où sont aménagés des bureaux pour l’équipe du Projet. Le Projet mettra à la disposition du SDECO les équipements et matériels nécessaires à l’exercice de sa mission. En cas de déplacement, le SDC travaillera dans les bureaux provinciaux du Projet.

 

6. CONDITIONS DE CONTRAT 

  • Disponibilité immédiate
  • Durée : 12 mois, renouvelable sur la base de l’évaluation des performances ; après une période probatoire de 3 mois et avis de non-objection de la BM.
  • Type de contrat : contrat-type au forfait mensuel, signé entre le Coordonnateur Général du FSRDC et le  SDECO , après avis de non-objection de la BM.
  • Rémunération et frais divers : salaire attractif, montant et modalités de paiement négociés et de communication.

7. METHODE DE RECRUTEMENT

Le Consultant sera recruté sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission. Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) présélection des candidats sur les qualifications et aptitudes indispensables ; (ii) comparaison des dossiers de candidature, (iii) entretien individuel des trois meilleurs candidats de la liste restreinte, et (iv) avis de non-objection de la BM sur le candidat retenu.

Chaque candidat devra fournir :
1 - Un  curriculum vitae  (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux références que le FSRDC peut contacter par email.
2 - Une  lettre de motivation  (2 page maximum et en PDF) à adresser au  Coordonnateur Général du FSRDC,  en précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée à apporter par le candidat face aux défis de la mise en œuvre du programme et (d) la disponibilité immédiate du candidat.

 

Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature. Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées des candidats présélectionnés après leur entretien.

A envoyer avant le  16 novembre 2021  à minuit (heure de Kinshasa), à l’adresse email suivante :  [email protected]  avec en objet le titre du poste et le nom du candidat  (STEP 2 – Spécialiste en Développement Communautaire et Gestion de conflits– Prénom Nom)  et les deux pièces jointes.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées Le non-respect de ces dispositions entraînera le rejet automatique de la candidature.