Organisation internationale de la Francophonie : Spécialiste multiprogramme (REPAN) pour la ville de Tunis

DESCRIPTION DE L'OFFRE

APPEL A CANDIDATURES

L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 Etats et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle œuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable.

Titre du poste : Spécialiste multiprogramme (REPAN)

Lieu actuel d'affectation : Tunis

Statut et grade : Emploi à recrutement international niveau P3, Grade P3-1 / P3-6

Durée de l'engagement : 3 ans renouvelables, assortie d'une période probatoire de six mois

Traitement annuel de base : Entre 43 154 euros et 49 629 euros, en fonction du profil

Ajustement annuel de poste : Entre 3 771 euros et 4 336 euros, en fonction du profil

Autres avantages :

En cas de recrutement en dehors du lieu d’affectation : prise en charge du transport A /R du lieu de recrutement au lieu d’affectation (+ indemnité de première installation)

Allocations et indemnités prévues par le Statut du personnel

Participation au régime de prévoyance de l’Organisation

Date limite d'envoi des candidatures : 05/09/2021

Numéro de l'appel à candidatures : AC/SRH, N° 27/2021 du 13 août 2021

 

FONCTIONS PRINCIPALES 

Sous l’autorité du/de la Représentant(e) de l’OIF pour l’Afrique du Nord qui couvre la Tunisie, le Maroc et la Mauritanie, le/la Spécialiste multiprogramme assume les fonctions suivantes :

participer au suivi et à l’accompagnement des projets de coopération dans les domaines de la langue française, de la diversité culturelle et linguistique et de l’économie ;
participer au suivi et à l’accompagnement des projets de coopération dans les domaines politiques, des droits de l’homme et de la gouvernance ;
participer au suivi et à l’accompagnement des projets de coopération dans les domaines de l’éducation (formation technique et professionnelle, école et langues nationales, formation à distance des maîtres) et de la jeunesse ;
développer un réseau de contacts institutionnels et de partenariats diversifiés au niveau régional et au niveau national, y compris avec le secteur privé, les OING et les OSC, afin de soutenir l’action de la Représentation ainsi que développer des relations avec les partenaires au développement, bilatéraux et multilatéraux, en particulier pour la conception et la mise en œuvre d’opérations conjointes et pour la recherche de financements complémentaires et de partenariats ;
contribuer à l’élaboration des rapports réguliers sur l’état d’avancement des activités suivies ;
s’acquitter de toute autre tâche que le/la Représentant(e) pourra lui confier.

 

CRITERES DE SELECTION

Le ou la candidat(e)au poste devra :

être ressortissant(e) d’un État ou d’un gouvernement membre de l’OIF ;
être titulaire d’un diplôme d’études supérieures de niveau master au minimum, dans le domaine des sciences sociales ou humaines, en économie du développement, ou à défaut, une formation pertinente assortie d’une expérience professionnelle avérée en suivi et gestion des projets;
posséder une expérience d’au moins cinq années dans des fonctions de gestion et/ou de coordination des projets et programmes de coopération au développement ;
posséder des aptitudes prouvées à travailler dans un environnement multiculturel et interdisciplinaire ;
avoir une parfaite connaissance des pays francophones et des organismes et mécanismes de coopération bilatérale ou multilatérale ;
avoir une parfaite maîtrise de la langue française, avec une bonne capacité de rédaction de notes, rapports et synthèses ;
avoir une bonne connaissance et une bonne pratique de l’informatique ;
avoir une réelle aptitude à travailler avec efficacité dans l’urgence.

Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s par le comité consultatif de sélection seront contacté(e)s. Seules les candidatures enregistrées en ligne avec un Curriculum vitae et une lettre de motivation rédigés en français et faisant chacun 2 pages maximum seront examinées. L’absence de l’un des deux documents rend la candidature irrecevable.

L’Organisation internationale de la Francophonie est un environnement non-fumeur. Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines ainsi qu’aux candidatures émanant des ressortissants d’États et de gouvernements membres non représentés ou sous-représentés au sein de l’Organisation.

L’âge de départ à la retraite au sein de l’Organisation est fixé à 65 ans.

En raison du grand nombre de candidatures, aucune information ne sera donnée par téléphone. Tout dossier non reçu via la plateforme de recrutement en ligne ne sera pas recevable.  www.francophonie.org dans la rubrique recrutement