Gestionnaire de fonds dans le cadre de la mise en place du Fonds de soutien à l’électrification hors réseau (Fonds Mwinda)

Contexte et mission :

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un financement de l’Association Internationale de Développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements autorisés au titre du contrat afférent aux services de consultant (Firme) en qualité de gestionnaire de fonds dans le cadre de la mise en place du Fonds de soutien à l’électrification hors réseau (Fonds Mwinda), ci-après « le Fonds ».

Le «  Fonds Mwinda  » s'inscrit dans le cadre d'un engagement plus large du Gouvernement Congolais, via  l’Agence Nationale de l’électrification et des Services énergétiques en milieu rural et périurbain, ANSER, en faveur d'une approche inclusive d’accès à l’électricité, en partenariat avec le secteur privé de la fourniture d'accès à l'énergie, notamment l’Association Congolaise des Énergies Renouvelables Décentralisées, ACERD. Les orientations politiques retenues portent sur les technologies hors-réseau : les systèmes solaires autonomes individuels, les mini-réseaux, mais aussi les foyers améliorés de cuisson. Ces technologies, complémentaires à l’extension de réseau, s’appuient sur les innovations technologiques (panneaux solaires et batteries, équipements à basse consommation, réseau de télécommunication et systèmes de paiement à distance, etc.) pour permettre un accès plus rapide, mais dans une approche durable, à une électricité à moindre cout.

Ayant conscience des difficultés inhérentes des consommateurs à accéder à ces technologies sur une base commerciale en RDC, en particulier dans les zones les plus rurales et reculées du pays, le Fonds  Mwinda permettra d'accorder des subventions aux ménages ciblés pour leur permettre d’accéder aux offres commerciales des entreprises accréditées qui soutiennent les efforts d'électrification du gouvernement.

 

Les services de consultant (« Services ») comprennent les activités suivantes :

  • Faire une revue des documents stratégiques et élaborer les documents opérationnels nécessaires au fonctionnement du Fonds Mwinda
  • Assurer la gestion du Fonds selon les orientations définies
  • Accompagner ANSER dans l’identification et la mobilisation de sources de financement complémentaires pouvant alimenter le Fonds pour atteindre ses objectifs 
  • Assurer le transfert de compétence aux équipes d’ANSER sur toute la durée du projet

La durée d’exécution des prestations est de cinq (05) ans.
L’Unité de Coordination et de Management des Projets du Ministère des Ressources Hydrauliques et Electricité, agence d’exécution du Projet EASE, invite les firmes de consultants (« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus.

Les consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services.

Profil recherché :

Expérience générale :

1.1. Justifier avec trois (3) références des missions réalisées durant les dix (10) dernières années son expérience générale dans la gestion de fonds ou des subventions ou des investissements dans le secteur de l’énergie en général et pour des montants supérieurs à 4,5 millions de dollars américains.

Expériences pertinentes :

2.1. Justifier, en joignant trois (3) références, de missions pertinentes réalisées durant les dix (10) dernières années, pour appuyer son expérience dans la gestion de fonds ou des subventions dans le secteur solaire hors réseau dont le montant de chacune est de 5 millions de dollars américains au minimum

2.2. Justifier, en joignant trois (3) références de missions pertinentes attestant de la diversité des autres types d'investissements (actions et prêts) réalisés durant les dix (10) dernières années pour des montants d’au moins 5 millions de dollars américains ;

 

2.3. Fournir les preuves (attestations, PV, rapports ou tous autres documents) de :

      • La diversité du nombre d'entreprises dans lesquelles l'entreprise a investi ou a supervisé les investissements ;
      • La gestion efficace de la performance des entreprises dans lesquelles l'entreprise a investi ou a supervisé les investissements ;
      • L’expérience avec les modèles commerciaux utilisés dans le secteur hors réseau pour les systèmes autonomes, y compris PAYG ;
      • L’expérience en investissement énergétique pour des applications à usage productif ;
      • La connaissance de la diversité des solutions d'accès à l'énergie (systèmes autonomes (hors réseau) et applications à usage productif) ;

2.4. Justifier avec deux références réalisées durant les dix dernières années son expérience de travail avec des partenaires de développement et / ou des gouvernements.

3. Connaissance de la région de l’Afrique au sud du Sahara :
3.1. Expérience dans la mise en place de fonds d’électrification ; 
3.2. Expérience de travail dans des pays à faible accès à l'électricité ;
3.3. Expérience de travail dans des pays fragiles ou des marchés fragmentés.

Le consultant mettra en exergue et en les regroupant en fonction des points de similarité ci-dessus ses références pertinentes en faisant ressortir leurs périodes de réalisation et les montants respectifs ainsi que les sources de financement.

Ne seront prises en compte que les références pour des missions complètement achevées et datant d’au moins 10 ans, et pour lesquelles des attestations de bonne fin délivrées par les maîtres d’ouvrage ou les Clients seront jointes en appui.

4. Disponibilité du personnel clé

Bien qu’il revient au consultant d’indiquer la manière la plus efficace et efficience qui convient pour l’administration de ce fonds, les profils requis sont, au minimum, les suivants,:
4.1. Chef de mission – Directeur Général
4.2. Expert principal – Chef des placements

Le consultant pourra à sa guise joindre à sa manifestation d’intérêt : lettre de motivation, documentation, prospectus, brochures, dépliants, fiches, attestations et autres supports illustrant ses références pour des prestations similaires, expérience dans des missions comparables, disponibilité de personnel d’encadrement qualifié, etc.

 

Il est porté à l’attention des consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » Edition janvier 2011, Version révisée juillet 2014 (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

Les consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant.

Un consultant sera sélectionné selon la méthode de sélection fondée sur la qualité et le coût (SFQC) telle que décrite dans les Directives de Consultants précitées.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous, de 9h00’ à 15h00’.

Les manifestations d’intérêt écrites doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne, par courrier ou par courrier électronique au plus tard le  vendredi 21 mai 2021 à 15 heures  et porter clairement la mention : «  AMI N°  026/EASE/MRHE/UCM/PM/SC/2021 afférent au recrutement d’un consultant (firme) en qualité de gestionnaire de fonds dans le cadre de la mise en place du Fonds de soutien à l’électrification hors réseau (Fonds Mwinda)  ».

L’adresse est :

Unité de Coordination et de Management des Projets du Ministère des Ressources hydrauliques et  Electricité (UCM)

1022, Avenue des Forces Armées de Concession Zimbali & Gombe River-2ème étage Commune de la GOMBE,

à Kinshasa/République Démocratique du Congo

Tél :  +243 84 782 4066

E-mail :  [email protected]