Directeur Technique du Bureau Central de Coordination (BCECO)

Présentation entreprise :

Dénomination du poste : Recrutement du Directeur Technique du Bureau Central de Coordination (BCECO)

Le Bureau Central de Coordination, «BCECO » en sigle, créé par le Décret n° 039/2001 du 08 août 2001, est un service public du Ministère des Finances doté de l’autonomie Administrative et Financière et chargé de la Gestion des Fonds du Gouvernement et des partenaires du Gouvernement en appui aux projets et programmes de Développement du Gouvernement de la République Démocratique du Congo.  

Le présent avis a pour but de recruter le Directeur Technique du BCECO

Contexte et mission :

Sous l’autorité directe du Directeur Général, les attributions du Directeur Technique sont notamment :

d’assurer la gestion technique des programmes multi-projets confiés par le Gouvernement et ce conformément aux conditions et objectifs fixés dans les Accords de don ou de prêt signés entre le Gouvernement de la RDC et les Bailleurs de fonds et précisés dans les différents manuels de procédures notamment, le Manuel d’Organisation et de Gestion (MOG) du projet, le Manuel d'Exécution des Projets Communautaires, le Manuel d'Exécution des Projets de Protection Sociale, le Manuel des Procédures Techniques et de Passation des Marchés, les différents contrats et conventions, ainsi que dans les différents documents réglementant la gestion du BCECO.
Il a la responsabilité directe de l’évaluation technique et le suivi de la bonne exécution des programmes multi-projets (projets et sous-projets) confiés au BCECO par le gouvernement.

Profil recherché :

Le profil requis pour prétendre à ce poste est notamment :

Etre de nationalité congolaise (République Démocratique du Congo).
Etre titulaire d'un diplôme de deuxième cycle (Bac+5) d'une université reconnue : Maitrise ou licence en Sciences appliquées, Sciences économiques, commerciales, financières ou équivalent, ou d’ingénieur civil ;
Une formation complémentaire en gestion de projet serait un atout.
Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 15 ans dont 10 ans dans la gestion, le suivi et l’évaluation technique des projets et programmes. 
Justifier d’une expérience avérée d’au moins dix (10) ans à un poste de direction technique dans le secteur privé et/ou une Administration établissement ou entreprise publics à vocation technique ;
Avoir une connaissance avérée des procédures des bailleurs de fonds en matière de gestion des projets et programmes et de passation des marchés ;
Avoir des connaissances dans les domaines de gestion environnementale et sociale et de gestion des risques des projets.
Avoir une bonne capacité d’encadrement, de coordination et d’animation des équipes ;
Une expérience pratique dans des projets de développement multi-bailleurs searait un atout ;
Avoir la maîtrise des outils de suivi et évaluation technique des projets ;
Avoir des bonnes connaissances d'audit technique des projets ;
Avoir une parfaite maitrise de l’outil informatique et de l’environnement Windows et ses logiciels de base (Excel, Word, PowerPoint, MS Project). La connaissance d’un logiciel complémentaire de gestion technique des projets serait un atout ;
Avoir une parfaite connaissance de la langue française (parler, écrire), la connaissance de la langue anglaise serait un atout. ;
Avoir des fortes capacités d’analyse, de synthèse et d’organisation.

Le Ministère des Finances invite les candidats intéressés à soumettre leurs candidatures, rédigées en français, au plus tard le 19  décembre 2021 à 16 heures, heure de Kinshasa exclusivement  par courrier électronique à l’adresse suivante :  [email protected] .
Le (la) candidat (e) intéressé (e) doit fournir un dossier de candidature comprenant les éléments suivants : 1) Un Curriculum vitae à jour et concis avec au moins 3 références vérifiables (avec fonction, adresse électronique et numéro de téléphone) ; 2) Une lettre de motivation (2 page max) ; 3) Des copies certifiées des diplômes, et 4) Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois et tout autre document jugé important par le candidat. L’absence d’une des pièces peut être un facteur d’exclusion

 

Seuls les candidats présélectionnés pour les tests et les interviews seront contactés pour les  interviews. Les candidatures des intéressés seront évaluées conformément aux termes de références du poste de Directeur Technique du BCECO.

La durée du contrat est indéterminée. Elle inclut une période probatoire de quatre (4) mois.