Directeur Administratif et Financier

Présentation entreprise :

La SODEICO Sarl, société spécialisée en recrutement et mise à disposition d’un personnel qualifié, recrute pour un établissement public de la RDC  un  Directeur Administratif et Financier , elle/il sera responsable de la politique du financement de l’électrification en milieux rural et périurbain, superviser les conventions de financement avec le ministère en charge de Finance, et mettre en place des outils appropriés de gestion administrative et financière de l’Agence.

Contexte et mission :

TACHES ET RESPONSABILITES

Réussir le défi de l’électrification de la RDC commence par avoir une ANSER performante sur le plan organisationnel et de gestion une ANSER crédible vis-à-vis de ses partenaires et à même d’assurer la redevabilité et transparence de ses opérations. Cette responsabilité incombe au Directeur administratif et financier.

Le Directeur Administratif et Financier aura comme tâches et responsabilités :

  •  Définir les standards et mettre en place des outils appropriés de gestion administrative et financière ainsi que de redevabilité devant permettre à ANSER d’être une organisation transparente, efficace, crédible vis-à-vis de l’Etat Congolais, des partenaires et opérant selon les standards élevés de gestion administrative et financière ;
  • Superviser les services administratifs du personnel (gestion de la paie, contrats de travail, dossier du personnel) en garantissant le respect des obligations sociales en vigueur, superviser les recrutements, définir la politique de rémunération en liaison avec la direction, gérer les relations avec les instances représentatives du personnel ;
  • Assurer la gestion des dossiers administratifs du personnel (des talents et du développement des carrières) et proposer le cas échéant, les sanctions tant positives que négatives ;
  • Assurer la conduite d’élaboration des budgets annuels (renseignant sur les ambitions en termes de ressources et emplois, alignés sur le plan décennal 2021-2030) ;
  • Assurer la gestion financière et administrative de l’ensemble des opérations de l’ANSER et production des états financiers ainsi que les rapports ad hoc à l’attention, du comité de Gestion, du Conseil d’Administration, du Gouvernement ainsi que des partenaires techniques et financiers ;
  • Assurer la bonne gestion de l’ensemble du patrimoine de l’ANSER tant au niveau de la Direction Générale qu’à celui des pools et antennes provinciales ;
  • Organiser les procédures et mécanismes de la levée des droits et taxes alloués à ANSER ;
  • Veuillez sur l’application des règles contenues dans le manuel des procédures administratives et financières afin d’assurer l’efficacité du contrôle interne au sein de l’institution ;
  • Favoriser une plus grande efficience et efficacité des opérations de l’ANSER sur tous les plans ;
  • Superviser l’exécution des conventions de financement avec le ministère en charge des finances, les bailleurs de fonds, les établissements financiers partenaires de l’ANSER et les entités territoriales décentralisées ;
  • Actualiser régulièrement les procédures financières ;
  • Veiller à ce que la préparation des projets de services énergétiques ruraux s’effectue selon les règles stipulées dans le manuel des procédures (notamment choix sur la base de l’option technique à moindre coût) en étroite collaboration avec les services de l´ANSER, et en concertation avec tous les services gouvernementaux concernés au niveau national et provincial ;
  • Proposer à la signature du Directeur Général de l’ANSER les ordres de décaissement des subventions établis au bénéfice des promoteurs de projet ;
  • Superviser les mouvements financiers et le rythme d’exécution des dépenses ;
  •  Procéder à l’évaluation interne permanente des opérations menées ;
  • Établir et gérer un système de suivi et d'évaluation des indicateurs et de la performance de la structure (en faisant respecter les ratios de base vu que l’ANSER tient à être une organisation performante et compétitive sur le place publique ) ;
  • Proposer, si nécessaire, des ajustements aux conditions des prêts accordés et du fonds de garantie, en fonction de leur impact sur la viabilité financière des activités des concessionnaires ; en cas de situation anormale du secteur financier (dévaluation violente, hausse significative des taux d’intérêt, détérioration importante des conditions économiques), contribuer avec les autorités de régulation à identifier des aménagements permettant de passer ces situations de crise ;
  • Définir la politique globale et superviser les équipes en charge des activités de comptabilité, trésorerie, fiscalité, contrôle de gestion, audit, RH, achat.

Profil recherché :

COMPETENCES DE BASE

Compétences Techniques  :

  • Avoir une connaissance approfondie des principes fiscaux et non fiscaux et des processus ayant trait aux missions de l’administration de perception et recouvrement des taxes, droits, redevances et quotités ;
  •  Double compétence économique (appréciation des hypothèses économiques sous-tendant les projets, mise en place d’indicateurs permettant le suivi du secteur, mesure de l’impact de la politique d’ER sur l’économie des régions qui en bénéficient) et financière (analyse de la viabilité des projets à long terme, analyse des comptes fournis par les opérateurs etc.) ;
  •  Maîtrise de l’analyse du plan d’affaires et des comptes d’une entreprise, la gestion de nombreuses lignes de financement et les flux de trésorerie correspondant ;
  •  Bonne connaissance des contraintes et mécanismes de financement des institutions financières primaires et décentralisées de la RDC ;
  •  Capable d’animer les activités financières de l’ANSER en assistant les autres directeurs dans les relations entre l’ANSER, les opérateurs, la communauté financière congolaise ;
  • Capacité à mettre en place rapidement des outils lui permettant de jauger les projets et les candidats et calibrer l’aide financière pour en obtenir les meilleurs résultats ;
  • Avoir une bonne connaissance du cadre institutionnel, principalement au niveau des services publics de finances face aux autres services publics en particulier dans le domaine de perception et recouvrement des droits, taxes, redevances et quotités ;
  • Capable de créativité dans le développement des outils financiers (recours au secteur bancaire commercial) permettant de démultiplier les ressources nationales et internationales mises à la disposition du secteur ;
  •  Avoir une bonne connaissance de la législation en matière du budget et de la comptabilité de l’Etat ;
  • Avoir une bonne compréhension du processus de décision politique en particulier dans le domaine de la gestion et contrôle du budget ;
  •  Bon bagage en droit fiscal ;
  • Maitrise des outils bureautiques ;
  •  Maitrise parfaite de la langue française, bonnes techniques de communication orale et écrite. La connaissance de l’anglais est un atout.

Compétences Comportementales (Qualités personnelles) :

  • Disposer d’un sens aigu de l’organisation, aimer de l’ordre et le travail minutieux et travailler sous pression avec des délais précis ;
  •  Evaluer son travail en permanence et viser continuellement une amélioration de la qualité ;
  •  Planifier et gérer activement sa croissance en fonction de ses possibilités, intérêts et en remettant en question de manière critique son propre fonctionnement et en acquérant continuellement des nouvelles compétences et connaissances ;
  • Aimer prendre des initiatives et avoir l’engagement, la volonté et l’ambition d’obtenir des résultats et d’assumer la responsabilité de la justesse des actions entreprises ;
  • Gérer sa propre charge de travail de manière autonome avec comme fil conducteur les mots clés suivants : orienté vers les résultats, discret, proactif, flexible, pragmatique et pratique ;
  • Avoir des bonnes compétences relationnelles avec les agents et cadres de l’Administration fiscale et finances publiques ;
  • Agir de manière intègre et conformément aux attentes de l’ANSER, respecter la confidentialité et les engagements ;
  • Fournir des conseils à la Direction Générale de l’ANSER et développer avec elle une relation de confiance basée sur l’expertise ;
  •  Etablir des liens entre diverses données, concevoir des alternatives et tirer des conclusions adéquates ;
  • Prendre des décisions (options) à partir d’informations (in)complètes et initier des actions ciblées afin de mettre en œuvre les décisions ;
  • S’impliquer et démontrer de l’ambition afin de générer des résultats et assumer la responsabilité de la qualité des actions entreprises ;
  •  Etre orienté vers les résultats et savoir relever les défis ;
  • Faire preuve de diplomatie et savoir travailler dans un environnement complexe ;
  •  Disposer d’une bonne capacité d’analyse et synthèse et être capable d’identifier et de comprendre les liens entre différents domaines spécifiques ;
  • Savoir expliquer les problématiques complexes dans des mots simples de manière à les rendre accessibles et savoir communiquer.

5. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES REQUISES

  • Expérience d’au moins 10 ans dans un ou plusieurs domaines suivant : gestion financière et/ou budgétaire, Administration des affaires, Droit fiscal, Finances publiques, mise en œuvre et coordination d’une politique fiscale et non fiscale d’un établissement public, mise en place d’une politique ;
  •  Avoir une expérience professionnelle de 5 ans dans le domaine de la gestion budgétaire, comptabilité publique de l’Etat, connaissances juridiques et fiscales, plus particulièrement dans les taches suivantes : participation à l’exécution et au suivi du budget, gestion de la comptabilité publique, rédaction des rapports financiers et rédaction des projets de textes juridiques dans le domaine de finances ou fiscalité ;
  • Avoir 5 ans d’expérience au moins au sein d’une institution financière privée ou dans la gestion financière d’un projet de développement. Expérience en audit et analytique souhaitable.
  • Diplôme de Licence ou équivalent en Sciences économiques, Gestion financière, Gestion des entreprises, Administration des affaires, Fiscalité, Ingénieur commercial;

6. LANGUES

  • Parler et écrire couramment le Français
  • Connaissance de l’Anglais (atout).

7. INFORMATIQUE

  • Connaissance de Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint, Access, …).