Consultants (e)s locaux pour l’audit de Système d’Information de Gestion de Coopec et IMF partenaires du Projet ACTIF – RDC

Contexte et mission :

L'objectif général de la mission d’audit est d’effectuer un examen général des SIG déployés, d’établir un constat des points forts et faibles et dégager ainsi les recommandations d’amélioration.

 

Les objectifs spécifiques de la mission sont :

 

  • Contrôler et auditer l'application opérationnelle par rapport à la documentation, par rapport au cahier des charges d'origine et par rapport aux besoins actuels des utilisateurs ;
  • Vérifier les dispositifs de contrôle en place ;
  • Evaluer la fiabilité des traitements :  l'analyse des erreurs ou des anomalies ;
  • Mesurer les performances des SIG : délais des temps de satisfaisants même en période de forte charge, nombre d'opérations effectuées par le personnel dans des conditions normales d'utilisation ;
  • Identifier, évaluer et déterminer les risques (opérationnels, financiers, de réputation…) associés à l’utilisation du SIG.

Profil recherché :

EXIGENCES RELATIVES AU PROFIL DES CANDIDATS

Le Projet ACTIF sollicite les services de consultants ayant des expériences avérées et des compétences dans le domaine de l'audit informatique, de la conception et de la mise en œuvre de systèmes d'information et de bases de données de gestion des procédures.

 

Qualifications académiques :

  • Education : Être détenteur (trice) d’un diplômé universitaire (Bac +5) ou d’une Licence en Développement Communautaire/Rural, en Sciences Sociales, sciences politiques, ou autres disciplines similaires

 

 

 

4.1. Expérience professionnelle

  • Le candidat / doit avoir une expérience minimum de 5 ans dans le déploiement et l’audit des systèmes d’information et gestion (informatiques) ;
  • Le candidat / doivent avoir dispensé avec succès un Audit similaire avec d'excellents résultats avérés et des références d’institutions ayant bénéficié de ses services
  • Le candidat doit bénéficier d’une expérience dans la finance inclusive ;
  • Compétences et expertise prouvées en analyse de Systèmes d’Information et de Gestion des institutions de microfinance en Afrique ;
  • La maitrise du Français et bonne compréhension de l’anglais.

 

4.2. Compétences

  • Une solide expérience dans le domaine de SIG, dans les finances inclusives,
  • Connaissance pratique approfondie des questions interdisciplinaires de Systèmes d’Information et de Gestion en Afrique ;
  • Faire preuve de compétences solides en communication écrite et orale, en capacité d’écoute et réceptivité aux opinions des autres ;
  • Capacité à travailler avec les agences partenaires des Nations Unies ;
  • Capacité à partager les connaissances, les leçons apprises et les expériences comparatives avec les institutions financières.

 

5. PROCESSUS DE SELECTION DES CANDIDATS

 

Le/la consultant/e individuel(le)sera évalué(e) sur la base de la méthodologie de Notation combinée. Lorsque cette méthode d’évaluation est utilisée, le contrat est attribué au consultant individuel dont l’offre a été évaluée et jugée :

  • Répondante/conforme/ acceptable et,
  • Ayant reçue la note globale pondérée la plus élevée sur la base des critères technique et financier spécifiés
  • Pondération de l’évaluation technique : 70 %
  • Pondération de l’évaluation financière : 30 %

L’évaluation des offres se déroule en deux temps. L’évaluation des propositions techniques est achevée avant l’ouverture et la comparaison des propositions financières.

Le marché sera attribué au/à la Consultant(e) ayant présenté le meilleur score combiné (rapport qualité/prix, évaluation cumulative).

Le/la soumissionnaire a-t-il/elle un diplôme universitaire BAC+5 ou d’une Licence en Développement Communautaire/Rural, en Sciences Sociales (économie, gestion, Banque), sciences politiques, ou autres disciplines similaires ?

Le/la soumissionnaire dispose-t-il/elle d’une expérience pertinente d’au moins 5 ans dans la mise en œuvre des projets de développement, en particulier en matière de finance inclusive ?

Le/la soumissionnaire dispose-t-il/elle d’une expérience pertinente d’au moins 2 ans dans l’accompagnement et le renforcement des capacités des acteurs administratifs et/ou des associations communautaires et le renforcement des capacités technique de leurs Animateurs ?

Le/la soumissionnaire a-t-il/elle de l’expérience pratique dans la conception, la gestion, le suivi et l’évaluation de projets de développement et/ou de politiques publiques/sectorielles ?