Consultant (individu), chargé de mettre en place des procédures d’évaluation des risques et supervision liées à la fonction passation des marchés des ALE

Consultant (individu), chargé de mettre en place des procédures d’évaluation des risques et supervision liées à la fonction passation des marchés des ALE

Lieu

Kinshasa

Description

Le poste

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
BUREAU CENTRAL DE COORDINATION (BCECO)

  FONDS VERT POUR LE CLIMAT (FVC)

AVIS  A  MANIFESTATION  D’INTERET

Recrutement d’un Consultant  (individu), chargé de mettre en place des procédures d’évaluation des risques et supervision liées à la fonction passation des marchés des ALE , d’audit de la fonction passation des marchés conduite par une entité externe et par les auditeurs internes

 

N° Avis : AMI N° 666R/FVC/BCECO/DG/DPM/EMN/2021/SC

Source de financement : FONDS VERT POUR LE CLIMAT (FVC)

Nom du Projet : Programme de renforcement des capacités du BCeCo dans le cadre du Readiness approuvé par le FVC

Date de publication : Jeudi, le 12 août 2021

Date de clôture : Lundi, le 13 septembre 2021

-----------------------------------------------------------------------

1. Contexte et Justification

Le BCECO a sollicité en 2017 l’accréditation auprès du Fonds vert pour le climat (FVC) et le processus d’examen de ce processus est en cours. La prise en compte de ses compétences antérieures dans la gestion des projets a pu conforter la requête d’accréditation formulée auprès du FVC. En parallèle, un readiness a été accordé par le FVC au BCeCo.

Dans sa démarche de renforcer son système de passation des marchés, le BCeCo s’est trouvé dans l’obligation d’actualiser son système de supervision de la passation des marchés conduite par les entités et les risques associés.

Le but du Readiness du BCeCo est de renforcer les compétences d’un nombre important de ses cadres sur les mécanismes et les cycles du FVC (GCF) et d'améliorer leurs connaissances comme staff d’une entité accréditée. En particulier, ceux qui interagiront avec le financement climatique, la gestion des projets et le FVC seront amenés à devenir des experts dans leur domaine.

Chaque pays doit proposer un Programme Pays au FVC  dans lequel il décrit son profil climatique, liste les projets prioritaires, et clarifie les dispositions institutionnelles entrevues pour la mise en œuvre de ces projets, en particulier par le biais de l’Accréditation d’entités d’accès direct.
Le portefeuille pays en matière des projets est substantiel et montre la nécessité de combiner les instruments et principalement avec l'implication du secteur privé dans le pays. La base de données au niveau de l’AND regorge de notes d'idées, notes conceptuelles, propositions qui représentent environ 186 projets d'une valeur de 11 milliards USD. Dès lors, il y a lieu que le BCeCo, en tant qu’agence gouvernementale, joue pleinement son rôle d'entité nationale accréditée et d'entité d'accès direct. Enfin, la diversification des instruments permettra au pays d’accéder à divers guichets ouverts auprès  de nombreux  bailleurs de fonds.

La collaboration avec le FVC et d'autres structures nationales sera la première étape pour mettre à jour le personnel du BCeCo. La documentation et l'organisation sur les porteurs ou promoteurs de projet et les entités d'exécution peuvent aider à garantir la qualité de la mise en œuvre des projets et améliorer le standard de la gouvernance en leur sein.

En effet, les entités d’exécution devront se conformer aux meilleures pratiques dans leurs processus d’acquisition et mise en œuvre des projets, comme partenaires de mise en œuvre des projets supervisés par le BCeCo.

Le Fonds Vert pour le Climat, principal mécanisme financier de l’UNFCC (Conférence Cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique) a accordé un financement au BCeCo pour renforcer ses propres capacités en gestions des opérations, financière, et passation des marchés en vue de se hisser aux standards internationaux, et progresser définitivement vers son accréditation.

Ainsi, le BCeCo en tant qu'agence d’exécution des projets du gouvernement se propose d’utiliser une partie de ce financement pour recourir au service d’un consultant chargé de mettre en place des procédures d’évaluation des risques et supervision liées à la fonction passation des marchés des ALE, d’audit de la fonction passation des marchés conduite par une entité externe et par les auditeurs internes.

2. Objectif et étendue de la mission 

L’objectif principal de la mission est de renforcer la capacité du personnel du BCECO en vue de superviser la fonction passation des marchés  des entités d’exécution.

Institution de gestion des projets, le BCeCo a accumulé une expérience avérée dans la gestion fiduciaire des projets de développement et veut maintenant  diversifier ses activités et d’élargir son portefeuille en participant au vaste programme du Fonds Vert pour le Climat. Ceci lui permettra, non seulement d’améliorer le contexte général, mais d’atteindre un niveau qualifié de  meilleure pratique.
En termes de passation des marchés selon les standards du FVC, les entités d’exécution doivent se conformer aux exigences  de standards fiduciaires généraux et spécialisés en matière des acquisitions.  Pour ce faire, les cadres du BCeCo doivent être renforcés  sur :

  • Les procédures d’évaluation des risques et supervision de la fonction passation des marchés conduite par les entités d’exécution
  • L’harmonisation des procédures de passation des marchés avec les procédures des entités d'exécution.

La mission du consultant va durer 2 semaines. La mission se déroulera à Kinshasa. La période envisagée est autour de fin janvier-mi février.

3. QUALIFICATIONS REQUISES

Pour être éligible, le candidat doit avoir le profil ci-après :

  • Etre détenteur d’un diplôme (D6+5 ou BAC+5) d’une université reconnue sur le plan international dans les domaines suivants : Sciences appliquées, Sciences, Sciences économiques, Sciences commerciales, Finances, Gestion, Droit.
  • Avoir au moins 10 ans d’expérience avérée en matière de passation des marchés, incluant une expérience dans une institution de gestion des projets de référence internationale ;
  • Disposer d’une connaissance avérée d’au moins 10 ans avec les procédures des bailleurs internationaux comme le Fonds Vert Climat, la Banque Mondiale ou autre bailleur ;
  • Avoir une expérience avérée dans la supervision ou audit de la fonction passation des marchés ;
  • Avoir déjà appuyé une entité nationale/internationale accrédité par le FVC,

Avoir une connaissance parfaite de l’anglais et le français.

4. DEPOT DE CANDIDATURE

Le Bureau Central de Coordination (BCeCo), invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Ceux-ci doivent fournir les informations indiquant leurs capacités techniques, notamment : un curriculum vitae mis à jour reprenant des références concernant l’expérience antérieure, une lettre de motivation de 2 pages au maximum.
Les candidats seront sélectionnés en accord avec les procédures définies dans la Loi relative aux marchés publics en République Démocratique du Congo.

Les candidats (individus) intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous, de lundi à vendredi aux heures suivantes : de 9h00 à 16h00 (heures locales).

Les dossiers de candidature rédigés en langue française doivent parvenir, par courrier ou par E-mail, à l’adresse ci-dessous au plus tard  le lundi 13 septembre 2021 et porter clairement la mention «  AMI/666/FVC/BCECO/DG/DPM/EMN/2020/SC Recrutement d’un Consultant  (individu), chargé de mettre en place des procédures d’évaluation des risques et supervision liées à la fonction passation des marchés des ALE , d’audit de la fonction passation des marchés conduite par une entité externe et par les auditeurs internes  ».

Les dossiers de candidature devront comprendre :

  • Un curriculum vitae (CV) à jour et concis sur support papier ou électronique (Word ou PDF) ;
  • Une lettre (de deux pages au maximum) démontrant la compréhension de la mission et justifiant l’expérience pertinente ou compétences pour sa réalisation;
  • Copies de diplômes et attestation

 

BUREAU CENTRAL DE COORDINATION (BCeCo)
A l’attention de Monsieur KABONGO MUKISE, Directeur Général a.i.
Avenue Colonel Mondjiba, n°372
Concession UTEXAFRICA
KINSHASA / NGALIEMA
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
TEL. (243) 815 136 729 - (243) 820 218 384
Email : [email protected] avec copie à [email protected]

 

KABONGO MUKISE

Directeur Général a.i. du BCeCo

Contact

Société : BCECO

Site Internet :

Email : [email protected] avec copie à [email protected]