Conseiller(e) Technique Fiscalité

Contexte et mission :

Domaine de responsabilité

 

Le/la conseiller (e) Technique a pour responsabilité principale d’apporter un appui à la composante du projet au niveau du projet DISM à Kinshasa. A travers les tâches quotidiennes, il/elle est responsable de :
? Conception, planification, mise en oeuvre et suivi des activités d’appui technique aux administrations fiscales et minières de la composante 4 :« mobilisation des ressources du secteur minier » ;

? Conseils techniques et organisationnels aux autorités fiscales et minières pour la mobilisation des recettes publiques issues du secteur  

minier et à la gestion des risques liés à l’évasion fiscale et le transfert des bénéfices par les entreprises minières.

 

Dans ce cadre, le/la titulaire de la fonction a les attributions suivantes :

B. Attributions

1. Gestion des activités du projet liées à la mobilisation des ressources

Le / la titulaire du poste :
? Élabore des stratégies d’appui et conseil aux autorités fiscales et minières sur les questions spécifiques liées à l’industrie minière, d’évasion fiscale et de transfert des bénéfices par les entreprises minières ;
? Appuie et conseil sur la définition et la mise en oeuvre d’outils de planification budgétaire et de modélisation fiscale ;
? Planifie, structure et organise des séances de travail, formations et des rencontres des réseaux avec des partenaires institutionnels et privés et gestion des réseaux ;
? Appuie la réalisation des études et analyses des besoins et mise en oeuvre du renforcement des capacités des administrations fiscales et minières ;
? Appuie l’élaboration, le développement et la mise en oeuvre des plans de formation et les activités du projet en étroite concertation avec les partenaires et si pertinent le/les bureaux d’études concernés ;
? Exécute de façon indépendante des activités du projet ;
? Appuie à la facilitation de coopération avec des consultants externes ;
? Assure le contrôle de qualité des prestations des tiers ;
? Analyse des tendances dans le domaine de la fiscalité minière ;
? Rédige des notes d’analyse et rapports sur la mise en oeuvre des activités et évaluation de leurs impacts ;
? Echange avec les projets existants de la GIZ en RDC et dans d'autres pays, afin d'exploiter les synergies et de mettre en oeuvre les meilleures pratiques ;

 

2. Appui à la conception, coordination et mise en oeuvre des activités du projet

Le / la titulaire du poste :
? Appuie la planification, l’organisation, la mise en oeuvre et le suivi des activités du projet ;
? Appuie la réalisation des formations ;
? Appuie la préparation et mise en oeuvre des missions des consultants et d’autres experts au projet ;
? Définit les stratégies de mise en réseau des acteurs coopérant avec le projet ;
? Accompagne des processus d’intégration des approches digitales dans la mise en oeuvre du projet ;
? Fourni l’appui-conseil et conseil technique aux autres experts du projet ;
? Assure la cohérence des activités dans le domaine de la mobilisation des ressources avec les autres champs d’intervention, en collaboration avec les autres conseiller.e.s techniques ;
? Donne un appui technique et un appui conseil aux Conseiller.e.s Techniques en charge des composantes 1&4 et à la Conseillère Technique Principale (CTP).

 

3. Appui au système de suivi-évaluation et à la communication du projet

Le / la titulaire du poste :
? Appui à la gestion de qualités, collecte des données et application du système de suivi- évaluation du projet ;
? Contribue à la vulgarisation des activités du projet à travers les supports de communication interne et externe du projet ;
? Appuie la communication et le maintien des bonnes relations avec les partenaires ;
? Contribue à la conception, le développement et la documentation de l’avancement du projet et du programme « Développement durable dans le secteur minier ».

 

Autres attributions

Le / la titulaire du poste :
? Réalise différents travaux en rapport avec ses compétences, selon le besoin et la demande, aussi longtemps que ceux-ci n’interfèrent pas avec le travail habituel ;
? Contribue à la gestion du savoir du projet ;
? Assure la représentation du projet DISM conformément aux procédures et image d’intégrité? de la GIZ ;
? Suit les buts et objectifs convenus lors de la discussion annuelle de performance.

Profil recherché :

Qualifications, compétences et expérience requises

 

Qualification
? BAC + 5 ou une qualification équivalente en économie, fiscalité, statistiques, comptabilité, administration ou sciences politiques avec une forte composante économique et/ou fiscale et/ou minière ;

Compétences
? Bonne maitrise des outils informatiques (Word, Excel, Power Point, et courrier électronique) ;
? Bonne connaissance de la fiscalité minière et du fonctionnement des régies financières en RDC ;
? Bonnes connaissances pratiques de l’utilisation des moyens de télécommunication modernes ;
? Très bonne connaissance de la langue française, connaissance de l’Anglais et de l’allemand est un atout.
? Capable de travailler de manière structurée, dynamique et avec un sens d’initiative et une orientation vers les résultats ; avoir une grande aptitude à la modération d’atelier et de formations ;
? Capable de travailler en équipe, faire preuve de disponibilité? et avoir une grande motivation à faciliter l’apprentissage en équipe ;
? Avoir la capacité de communiquer avec les partenaires de manière confiante, engageante et courtoise ;
? Être apte à la mise en oeuvre de taches planifiées par le projet et posséder des bonnes qualités d’auto-organisation ;
? Savoir entretenir de bonnes relations interpersonnelles et avoir force de proposition :

? Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et parfois sous pression.

 

Expériences professionnelles

 

? Au moins 8 ans d’expérience professionnelle à un poste similaire dans un ou plusieurs organismes de la coopération au développement (inclus les ONG) ;
? Expérience de travail ou coopération avec des partenaires techniques et financiers ou autres partenaires internationaux. Une expérience réussie avec la GIZ ou ses partenaires institutionnels est un atout ;
? Expérience de travail avec des acteurs dans le secteur (administrations fiscale et minière, bailleurs de fonds) ;
? Expérience de travail sur la communication institutionnelle ;
? Expérience de travail de réseautage avec les acteurs ou institutions du secteur public et du secteur de la formation ;
? Expérience dans la planification et monitoring des projets ;
? Expérience dans l’organisation des sessions de formation.

 

D. Soumission de candidature

 

Nous vous invitons à faire parvenir votre candidature ( avec mention impérative du titre et du n° de l’Avis de Vacance de Poste dans l’intitulé du mail ) au plus tard le  03.10.2022 à 15h00’  par courrier électronique à l’adresse :  [email protected]

Les dossiers de candidature doivent comprendre une lettre de motivation et un CV en français avec 3 références à contacter, une copie de la carte d’identité, photocopie des diplômes. N’oubliez pas de préciser votre adresse électronique et votre numéro de téléphone.

Seul(e)s les candidat(e)s sélectionné(e)s pour une interview seront