UN(E) CONSULTANT(E) EVALUATION DES RISQUES EN MATIERES DE SAUVEGARDE ET DE PROTECTION

Présentation entreprise : Le Catholic Relief Services-USCCB, CRS en sigle, Agence d’Aide Humanitaire et de Développement créée en 1943 par la conférence Episcopale Américaine, est présente en République démocratique du Congo depuis 1961.

Contexte et mission : Avec le financement de l'USAID/Bureau of Humanitarian Assistance (BHA), CRS met en oeuvre le programme Budikadidi, une ensemble des activités de Sécurité Alimentaire de Résilience (RFSA), en concertation avec les principaux partenaires de mise en oeuvre : 1) les services de vulgarisation du gouvernement de la RDC (GoDRC) à travers les secteurs et les structures de niveau communautaire ; 2) la National Cooperative Business Association Cooperative League of the USA (NCBA CLUSA) ; 3) Caritas Mbuji Mayi ; 4) Réseaux Femmes et Développement (REFED) ; 5) Sun Mountain International 6) Réseau des Associations Congolaises des Jeunes / Kasai Oriental (RACOJ) ; et 7) Tufts University ; Le programme de 7 ans (2016-2023) vise à améliorer la nutrition, la sécurité alimentaire et le bien-être économique dans les zones de santé de Miabi, Kasansa et Cilundu dans la province du Kasaï Oriental en République Démocratique du Congo (RDC). Pour soutenir la réalisation des résultats du programme, Budikadidi met en oeuvre une stratégie transversale et transformationnelle en matière de genre, qui soutient la réduction systémique des barrières liées au genre dans la communauté et la province au niveau individuel et des ménages. Les stratégies utilisées par le projet pour améliorer le contrôle des femmes sur les ressources dans les domaines de l'agriculture, de la santé et de la nutrition, ainsi qu'au sein du foyer, comprennent la masculinité positive, la meilleure communication au sein du foyer, la représentation accrue des femmes dans les structures décisionnelles et la réduction de l'acceptation de la violence liée au genre (VBG), y compris le mariage précoce. CRS s'engage, dans le cadre de politiques transversales de protection et de sauvegarde, à assurer une programmation sûre en veillant à ce que ses programmes, ses opérations/procédures, son personnel et ses partenaires intègrent les principes de sécurité, de dignité, de participation et d'autonomisation des communautés qu'il sert. Le projet Budikadidi met particulièrement l'accent sur la politique de sauvegarde de l'agence CRS, un moyen pour l'agence de refléter sa responsabilité de s'assurer que ses programmes, ses opérations et son personnel favorisent le bien-être des enfants et des adultes vulnérables et ne les exposent pas à des risques de préjudice et d'abus. Cette politique régit le comportement attendu du personnel de CRS, de ses partenaires et affiliés en général et plus spécifiquement des participants au projet Budikadidi et leur interaction avec les communautés où il opère. Avec le financement de l'USAID/BHA, CRS a mis en oeuvre le programme Renforcement de la protection des partenaires contre l'exploitation et les abus sexuels par l'intégration de la protection en RDC ainsi que dans trois autres pays. CRS a travaillé avec six partenaires nationaux en RDC, dont Caritas Mbuji Mayi qui est une organisation partenaire de Budikadidi. Ce projet de deux ans a permis aux partenaires d'opérationnaliser les politiques, les systèmes et les structures nécessaires pour prévenir et répondre efficacement aux problèmes d'abus et d'exploitation sexuels (EAS) au sein de leurs organisations et des communautés qu'ils servent et a développé une boîte à outils pour les organisations nationales. Dans le cadre de son engagement à promouvoir la dignité et le bien-être de son personnel et de ses partenaires, ainsi que celui des communautés qu'elle sert, CRS cherche à mener une évaluation de la sauvegarde et de la protection afin d'améliorer la compréhension des attitudes et des pratiques, ainsi que des risques en matière de sauvegarde et de protection.

Profil recherché : • Minimum d'une licence dans l'un des domaines suivants : sciences sociales, genre, sécurité alimentaire, nutrition. • Connaissance du contexte de la RDC • Au moins 3 ans d'expérience dans le domaine de la protection et de la sauvegarde. • Expertise dans la conduite d'évaluations sur la protection et/ou la sauvegarde • Expertise dans les analyses qualitatives • Connaissance des approches et outils de recherche participative • Capacité avérée à analyser, présenter et rédiger des rapports de qualité • Connaissance du français et de l'anglais, et capacité à rédiger de manière professionnelle en anglais. • Veiller au respect du calendrier et deadline des activités planifiées ; • Excellente capacité d’écoute, • Avoir une bonne capacité de gestion et supervision des équipes ; • Être dynamique, flexible et avoir une capacité d’adaptation rapide ; • Être apte à parcourir des longues distances à pied ; • Être d’une bonne moralité ; • Être prêt (e) à rester sur le terrain dans des conditions difficiles ; • Capacité de bien gérer les informations confidentielles, etc.