UN CHEF DE PROJET

Présentation entreprise :

COOPI (Cooperazione internazionale) est une organisation non-gouvernementale italienne qui travaille depuis 1965 en Afrique, Amérique Latine, Asie et Europe, ayant pour vocation d’apporter une aide humanitaire et d’agir par des actions de solidarité, auprès des populations en danger pour quelque raison que ce soit.

L’association COOPI est indépendante de tout groupe politique, économique, ethnique et confessionnel.  L’aide apportée se fait sans discrimination et dans le respect de l’identité culturelle et de la dignité de chacun. En RDC, COOPI a reçu la mission de mettre en œuvre plusieurs programmes d’assistance humanitaire dans le domaine de la sécurité alimentaire, en nutrition, de l’encadrement psychosocial des victimes de violences sexuelles et autres, de la réhabilitation de l’infrastructure sanitaire dans la province Orientale, du Katanga, du Maniema, de l’Equateur et dans le Kasaï Central ; projets financés essentiellement par les agences UN, l’Union européenne et la Banque Mondiale.

Contexte et mission :

Dans le cadre de son Projet de CPI/FPV   : «   Réintégration psychosociale et socioéconomique des filles-mères victimes des guerres en Ituri . » , Un recrutement est ouvert pour le poste suivant : un chef de projet

Responsabilités

Objectif général et Rôles principales : Management et/ou gestion du projet (administration, logistique et programme) en collaboration avec l’équipe technique et de support du projet : coordination, suivi de proximité, gestion des plaintes et la redevabilité du projet, responsable de la gestion d’un autre futur projet COOPI de protection qui sera exécuté dans la même zone d’intervention que ce projet CPI/FPV

 

Description des tâches :

RESPONSABILITE:

  1. Gestion du projet

 

 

  1. Planifier les différentes activités du projet en tenant compte des objectifs à atteindre ;
  2.  Mettre en place et développer des stratégies pour la réalisation du projet ;
  3.  Collaborer avec coordinateur programme pays et sous sa supervision, être le responsable de la mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation de l’impact de projet ;
  4.  Impliquer les structures communautaires, cela à différents niveaux des activités prévues pour avoir des partenaires actifs dans le processus ;
  5. Proposer les protocoles de partenariat au coordinateur et être l’interlocuteur direct sur terrain des ONGS partenaires ;
  6. Superviser, suivre et faire respecter des accords de partenariat ;
  7. Être le lien et l’interlocuteur entre les équipes et le coordinateur et organiser des réunions régulières avec les équipes ;
  8. Superviser la planification des activités de l’équipe ;
  9. Planifier et organiser les différentes formations en collaboration avec les autres compétences du projet ;
  10. S’assurer que le suivi des bénéficiaires pour la prise en charge psychosociale, médicale, soit réalisé quotidiennement avec les agents psychosociaux, les superviseurs des activités, infirmiers et les psychologues le cas échéant. S’assurer aussi que les besoins fondamentaux et spécifiques des enfants soient pris en compte ;
  11. S’assurer que les victimes des violences sexuelles et d’autres traumatismes reçoivent une prise en charge adéquate et de qualité, s’assurer également que les

Agents psychosociaux, les infirmiers et les psychologues garantissent le suivi des victimes prise en charge ;

  1. S’assurer que la base des données des bénéficiaires soit constamment mise en jours ;
  2. Rédiger les rapports hebdomadaire, mensuels, trimestriel et s’assurer qu’un contact constant soit toujours maintenu avec les agents des ONG partenaires pour le rapportage immédiat des incidents de protection ;
  3. Centraliser les rapports des différentes équipes et rédiger les rapports sur l’évolution du programme, sur la réalisation des activités et ensuite il remet au coordinateur ;
  4. Être le garant de la bonne gestion des équipements, fournitures du bureau ;
  5.  Faire respecter le règlement d’ordre intérieur de l’ONG, de code de bonne conduite ainsi que les principes de protection et de confidentialité des bénéficiaires ;
  6. Initier et Organiser les activités socioculturelles et récréatives au niveau des points d’écoute ;
  7. Evaluer les capacités des associations locales existantes et leurs besoins en formation afin d’établir des partenariats avec des structures capables de mettre en œuvre les activités du projet.
  8. Evaluer quotidiennement les activités des ONG locales partenaires et garantir leur bon déroulement ainsi que leur adéquation avec les objectifs à atteindre.
  9. Coordonner et organiser les recrutements et remplacements du staff, changements d’équipes et toutes les questions concernant les ressources humaines impliquées dans le projet
  10. Faire l’analyse de nouveaux besoins du projet afin de réorienter les stratégies d’exécution.
  11. Participer aux réunions de Cluster protection, de groupe de travail et protection de l’enfant avec les autres acteurs et avoir une meilleure compréhension du contexte et défis humanitaires de zone d’intervention ou des zones à Risques (à partager avec le Chef de projet et de la Coordinatrice régionale) ;
  12. S’assurer que chaque membre du staff prépare des TdR claire à chaque mission de terrain assorti d’un rapport écrit une fois celle – ci effectuée ;
  13. Signaler tous problèmes à la coordination provinciale et nationale des activités de projet :

– Tout manquement grave de la part de staff qui peut bloquer le bon fonctionnement des activités du projet ;

–  Toute difficulté dans le cadre de collaboration avec les partenaires sur terrain afin de trouver les solutions.

  1. Responsabilités administratives/financières

En collaboration avec l’administrateur de projet :

  • Planifier les dépenses à effectuer 
  • Controller la cohérence des dépenses par rapport au budget du projet 
  • Contrôler régulièrement les dépenses effectuées et superviser la comptabilité et la gestion de caisse et du compte du projet en utilisant les outils de gestion COOPI 
  • Préparer le plan d’achat.
  1. Responsabilités logistiques/sécurité
  • Superviser et organiser la bonne préparation des ressources matérielles nécessaire à l’exécution du projet 
  • Assurer la bonne gestion des biens acquis pour le projet 
  • Contrôler le respect effectif des procédures de sécurité par l'ensemble des membres de l'équipe du projet/de la Base 
  • En lien avec le Coordonnateur Pays et le coordinateur logistique, analyser la situation sécuritaire de la zone d'intervention du projet et décider des actions à mettre en œuvre, si besoin, par rapport au plan de sécurité.
  1. Ressources Humaines
  • Gérer le staff affecté sur le projet, en suivant les plans de travail de chaque personnel, et en développant un esprit d’équipe ;
  • Organiser et animer des réunions de coordination de l'équipe projet ;
  • Procéder à l'évaluation périodique du personnel et en référer à la coordination pays.

 

Moyens et Instruments

Le chef de projet aura à sa disposition les équipements logistiques de COOPI, en accord avec les procédures COOPI de prise en charge et utilisations des équipements

Profil recherché :

  • Profil de médecin/Sociologue, Psychologue, Juriste avec 3 ans d’expérience professionnelle dans les projets de lutte contre le VSBG et de protection de l’enfant
  • Formation en sciences de psychologie, sciences sociales, sciences des droits humains (Bac+3 ou Bac + 5) et/ou l’équivalent.  
  • Bonne expérience des projets holistiques de la lutte contre les violences Sexuelles basées sur le genre (VSBG) et des violations graves des droits de l’enfant
  • Excellentes capacités rédactionnelles Capacités conceptuelles : outils de travail (fiches, fiches d’évaluation, etc.) et de renforcement de capacités (modules de formation, etc.).
  • Créativité, sens de l’initiative et autonomie dans le travail.
  • Disposition à motiver et accompagner les équipes, bon esprit d’équipe.
  • La personne doit être connue d’une bonne moralité et doit avoir un sens de responsabilité et d’honnêteté
  • Bonne connaissance de la zone d’intervention, Ituri et leurs environs.
  • Créativité, sens de l’initiative et autonomie dans le travail.
  • Disposition à motiver et accompagner les équipes, bon esprit d’équipe.
  • Expériences en ONG indispensable, Capacité à travailler dans un contexte politique/sécuritaire instable.
  • Capacités de travail sous pression et de façon autonome.
  • Maîtrise du français et swahili, parlé et écrit est indispensable.
  • Fort sens organisationnel
  • Maitrise de l’outil informatique.

 

Les personnes intéressées, sont invitées à envoyer leurs candidatures (lettre de motivation, CV, copies des titres académiques, copies attestations de services rendus et copie de la carte de l’électeur) par adresse électronique [email protected]  ou au Bureau de l’Administration COOPI   BUNIA : 20 Avenue Shari, Quartier Lumumba à Bunia en République Démocratique du Congo , l’attention du Chef de projet , au plus tard le 15 Juillet 2020 à 16 h00 précise, heure locale

N.B. Les candidatures féminines pour la promotion du Genre en RDC et de toute personne des bonnes mœurs sont prioritaires.

Seuls les candidats présélectionnés seront invités à prendre part à un éventuel test Ecrit suivi d’une interview individuelle . Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte.

 

Fait à Kinshasa, le 01 Juillet 2020

 

Joan LE COZ

Chef de Mission COOPI -RDC

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Présentation entreprise : COOPI (Cooperazione internazionale) est une organisation non-gouvernementale italienne qui travaille depuis 1965 en Afrique, Amérique Latine, Asie et Europe, ayant pour vocation d’apporter une aide humanitaire et…
Contexte et mission : Essential Duties & Responsibilities Specific duties include but are not limited to: Jointly with partners development of the biofortified crop breeding strategies for relevant profiles Assess…