CHARGE DE PROJET NUTRITION ET AGRICULTURE

Présentation entreprise : Le Catholic Relief Services, en sigle CRS, a été créé en 1943 par les Evêques Catholiques des Etats Unis d'Amérique pour venir en aide aux pauvres et au plus vulnérables. Le travail de CRS est basé sur la Doctrine Sociale de l’Eglise Catholique, en vue de promouvoir le caractère sacré de la vie humaine, ainsi que la dignité humaine. Bien que cette mission soit basée sur la foi catholique, les opérations de CRS se réalisent en faveur de besoins de tous les pauvres, sans distinction de race, de genre, de religion, de nationalité ni d’ethnie. CRS intervient dans plusieurs domaines, entre autres la santé, le VIH, les réponses aux urgences, l’agriculture, la microfinance et la construction de la paix.

Contexte et mission : Catholic Relief Services (CRS) est l'agence humanitaire internationale officielle de la communauté catholique des États-Unis. CRS travaille pour sauver, protéger et transformer des vies dans le besoin dans plus de 100 pays, sans considération de race, de religion ou de nationalité. Le travail de secours et de développement de CRS est accompli par le biais de programmes d'intervention d'urgence, de santé, d'agriculture, d'éducation, de microfinance et de consolidation de la paix. Catholic Relief Services réalise l'engagement des évêques des États-Unis d'aider les pauvres et les personnes vulnérables à l'étranger. CRS opère en République démocratique du Congo (RDC) depuis 1961, mettant en œuvre avec succès des programmes dans les domaines de la santé, de l'agriculture, des moyens de subsistance, de l'urgence, de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (WASH), de l'éducation, de la protection et de la consolidation de la paix. Aujourd'hui, la RDC figure parmi les douze premiers pays prioritaires de l'agence, avec un budget de près de 30 millions de dollars pour l'exercice 22. CRS/RDC compte actuellement 171 employés nationaux et 11 employés internationaux opérant à partir d'un bureau national à Kinshasa ; cinq bureaux secondaires à Mbuji Mayi (Kasaï Oriental), Kananga (Kasaï Central), Kalemie (Tanganyika), Bukavu (Sud Kivu), et Goma (Nord Kivu) ; et plusieurs bureaux satellites. CRS et ses partenaires, Réseau Femme et Développement (REFED), et Caritas Développement Mbujimayi (CDM) exécutent un projet multisectoriel dans les secteurs d’agriculture, de nutrition et moyens de subsistance avec des composantes à valeur ajoutée telles que le genre et la cohésion sociale. Ce projet dénommé Tudikolela qui signifie « nous sommes capables » est financé par l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement (Sida). Ce projet est mis en œuvre dans la zone de santé de Mukumbi en territoire de Lupatapata dans la province de Kasaï Oriental. En tant que membre de l’équipe du projet Tudikolela, vous suivrez toutes les activités du projet et en ferez des rapports afin d’appuyer le travail de Catholic Relief Services (CRS) pour servir les personnes pauvres et vulnérables. Votre approche rigoureuse et axée sur le service garantira que le projet applique systématiquement les meilleures pratiques et travaille constamment à améliorer l’impact de ses bénéfices pour ceux que nous servons.

Profil recherché : Responsabilités du poste : ? Appuyer la coordination et la mise en œuvre de toutes les activités du projet qui vous sont assignées, selon ce qui est indiqué dans le plan détaillé de mise en œuvre, dans la ligne des principes et normes de qualité des programmes de CRS, des exigences des bailleurs de fonds et des bonnes pratiques. ? Suivre toute les difficultés et/ou les lacunes identifiées et en rendre compte pour orienter les ajustements aux plans et aux calendriers de mise en œuvre. ? Aider à la redevabilité en coordonnant les activités d’évaluation du projet et en assistant les partenaires dans leur travail de collecte et d’analyse des données du projet, selon les mécanismes et outils spécifiés. Collaborer avec le ou les partenaires locaux pour préparer des rapports selon le calendrier établi pour les rapports. ? Collecter des informations sur les besoins en capacité du personnel et les besoins d’assistance technique des organisations partenaires et suivre les activités de renforcement des capacités et d’appui technique pour qu’elles aient un impact effectif. ? Compléter la documentation du projet pour les activités qui vous sont assignées. Aider à identifier des informations utiles pour les études de cas et les rapports sur des pratiques prometteuses. ? Diriger la mise en œuvre des activités de sensibilisation sur la nutrition, WASH, et agriculture. ? Soutenir les activités pour augmenter la production de nourriture au niveau locale, y compris la création des organisations de producteurs, la formation des agriculteurs, etc. ? Collaborer avec le SENASEM et d’autres parties prenantes pour identifier les agro-multiplicateurs. Formation, expérience et capacités requises Études et expérience ? Baccalauréat exigé. Licence souhaitée. ? Au minimum 4 ans d’expérience professionnelle en appui aux projets. Une expérience dans le nutrition et agriculture et pour une ONG serait un plus. ? Des diplômes supplémentaires peuvent remplacer une partie de l’expérience. ? Expérience dans la préparation participative de plans d’action et l’implication communautaire. ? Expérience dans le suivi des projets et la collecte de données pertinentes souhaitée. ? Expérience de l’utilisation de MS Windows et des logiciels MS Office (Excel, Word, PowerPoint).