APPEL A CANDIDATURE BU_21_RFGS_92559 CONSULTANT WASH POUR LE SUIVI DES ACTIVITES DE LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D’ADDUCTION EN EAU POTABLE DE DIKUNGU, DIOCESE DE TSHUMBE DANS LA PROVINCE DU SANKURU

Présentation entreprise :

Catholic Relief Services (CRS) est une agence internationale de secours et de développement de la Conférence Episcopale des États-Unis. CRS appuie plus de 100 millions de personnes dans plus de 100 pays sur cinq continents. CRS travaille avec des partenaires locaux pour promouvoir le développement humain en répondant aux urgences majeures, en luttant contre les maladies et la pauvreté et en favorisant des sociétés justes et pacifiques. En outre, CRS sert les catholiques aux États-Unis en vivant leur foi dans la solidarité avec leurs frères et sœurs du monde entier.    

En RDC, CRS soutient des activités de programme depuis 1961 et entretient des relations de longue date, à travers le pays, avec des partenaires ecclésiastiques et non ecclésiastiques, ainsi que des communautés. Le programme de CRS en RDC dispose d'une base de financement diversifiée avec des projets en nutrition, santé communautaire, sécurité alimentaire et moyens de subsistance agricoles, microfinance, accès à l’eau potable et à l’hygiène (WASH), et réponse d'urgence. Le programme de CRS en RDC a des bureaux à Goma, Bukavu, , Kananga, Kalemie, Mbuji-Mayi et Kinshasa.

Contexte et mission :

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Eau Potable de Dikungu au Diocèse de Tshumbe, Province du Sankuru, CRS recrute Un Consultant WASH pour veiller à la conformité de l’ouvrage au design de base.

Profil recherché :

Le Consultant remplira les conditions suivantes :

  • Être de nationalité congolaise ;
  • Être détenteur/trice d’un diplôme universitaire de niveau (ingénierie) en génie civile ou autres domaines connexes, ou avec une expérience pratique d’au moins 5 ans en adduction d’eau;
  • Être capable de travailler dans une équipe multiculturelle et dans des conditions sécuritaires fragiles ;
  • Avoir une expérience de travail avec au moins une ONG internationale,
  • Avoir la maîtrise des logiciels suivants : Word, Excel, Power Point,
  • Avoir d’excellentes capacités rédactionnelles,
  • Avoir une parfaite maitrise du français et la connaissance de la langue lingala et/ou otetela qui est pratiquée dans la région ;
  • Une expérience dans la zone du projet et une exécution satisfaisante des contrats antérieurs seraient un atout.