Consultant Expert en plaidoyer

Consultant Expert en plaidoyer

Lieu

Bukavu (Sud Kivu)

Description

Le poste

Offre de consultance N° 00/CL-SFCG/KLM/2020

 

Profil recherché : Consultant Expert en plaidoyer
Nombre : 1
Lieux de travail : Bureau de Search Kalemie, avec quelques déplacements
sur terrain.
Nature du contrat et durée : Consultant Expert en Plaidoyer pour une durée de 40
jours.
Date de publication : 23 Juin 2020
Date limite de dépôt des candidatures : 02 Juillet 2020
Date indicative de début de la collaboration : 25 Juillet 2020

L’Organisation

Search For Common Ground est une organisation internationale de droit américain à but non lucratif qui promeut la transformation des conflits. Avec son siège à Washington DC, et un bureau Européen à Bruxelles en Belgique, SFCG a pour mission de transformer la manière dont les individus, organisations et gouvernements gèrent les conflits – loin des approches de confrontation vers des solutions coopératives.

SFCG en République Démocratique du Congo

Search for Common Ground a lancé ses activités en RDC en 2001 à travers ces différents bureaux et employés à Kinshasa, Goma, Bukavu et Kalemie dans la Province du Tanganyika. Search travaille avec plusieurs partenaires dont les organisations et membres de la société civile, partenaires Etatiques et sécuritaires dont les Forces Armées de la République Démocratiques du Congo (FARDC). Les activités de Search incluent l’utilisation de divers outils de transformation de conflits, y inclus la production des émissions radiophoniques et télévisées, le théâtre participatif, le cinéma mobile, la formation, les activités conjointes de rapprochement, l’art et la culture, le plaidoyer et d’autres outils de communication et de dialogue.

Search For Common Ground est à la recherche d’un consultant expert en plaidoyer sur la réforme du secteur de sécurité (RSS) qui aura la charge de la réalisation des réunions de plaidoyer au niveau national et provincial et qui interagira avec la Commission Défense et Sécurité (CDS) des Assemblées Nationales (AN) et Provinciales (AP) pour élaborer un cahier décharge qui ressort les différents problèmes qui tarissent les relations Civilo-militaires dans les Provinces du Tanganyika et Haut-Katanga. L’objectif de la consultation consiste à réviser les politiques nationales de la RSS en tenant compte des besoins réels des FARDC pour arriver à assurer une meilleure protection des civils et renforcer la redevabilité mutuelle entre la Société civile et les forces de sécurité.

Description du contexte

La Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) est une aspiration centrale de la politique de la RDC depuis la fin des guerres du Congo en 2003. Le défi a été considérable. Des années de guerre et l'héritage de décennies de mauvaise gestion de la question sécuritaire ont laissé le secteur de la sécurité congolais à la fois extrêmement faible et enfermé dans une relation antagoniste avec les civils, cibles fréquentes d'abus et de prédation. Les civils eux-mêmes considèrent les soldats et la police beaucoup plus comme une menace qu’une source de protection.

Vingt ans après les guerres du Congo, alors que la RDC continue de faire face à l'instabilité et aux conflits violents, il est clair que les approches traditionnelles de la Réforme des Secteurs de Sécurité (RSS) n'ont pas réussi à mettre en place un cadre de sécurité efficace et responsable. En plus, les organisations de la société civile ne se sont pas révélées capables de demander des comptes aux FARDC et à d’autres acteurs de sécurité. En revanche, elles ont plutôt développé une attitude de méfiance à leur endroit de suite des abus et violations des Droits Humains souvent perpétrés contre les civils qu’elles ne cessent de dénoncer.

En 2012, la Commission de défense et de sécurité (CDS) a été créée à l'Assemblée nationale dans le but de réglementer le fonctionnement du secteur de la sécurité, mais les relations entre les forces vives civiles et les forces de sécurité sont restées tendues malgré tout. D'après les entretiens avec la population civile et les analyses menés par Search au fil des années, il ressort assez souvent que, le « manque de volonté politique » est l’un des obstacles au progrès dans la mise en œuvre des dispositions relatives à la RSS.

Description du programme qui sollicite la consultation

Le projet Lobi Mokolo Ya Sika II a été conçu pour répondre aux défis exprimés ci-haut, principalement dans les Provinces du Tanganyika et une partie de la Province du Haut-Katanga. Il est mis en œuvre par Search for Common Ground (Search) en partenariat avec le Service d’Education Civique, Patriotique et d’Action Social (SECAS), le Service de Communication et d’Information des Forces Armées (SCIFA) ainsi que la Direction Générale des Ecoles Militaires (DGEM). II est exécuté dans les Territoires de Kalemie, Nyunzu, Moba ainsi que dans la ville de Kalemie (en Province du Tanganyika), dans les Territoires de Pweto et Mitwaba (pour la Province du Haut-Katanga) et s’étend aux Centres d’Instruction militaire (CI) de Mura et de Kamina.

Globalement ce projet a comme objectif « d’améliorer la capacité des FARDC à protéger les populations civiles grâce à des relations civilo-militaires positives et une meilleure compréhension et respect des droits de l'homme et du droit international humanitaire ».

Le projet LMYS II est soutenu par la théorie du changement suivante :

« Si les éléments des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) ont une meilleure connaissance des normes relatives à la protection des civils et qu'elles peuvent effectivement la mettre en pratique, et S'ils sont capables et désireux d'interagir avec les civils de manière constructive, en se tenant mutuellement redevables, le respect des droits de l'homme (DH) et du droit international humanitaire (DIH) sera alors assuré, contribuant ainsi à l’amélioration à long terme des relations entre la population et les FARDC ainsi que la capacité des FARDC à protéger les civils ».

But de la Consultation

Dans le paquet d’activité pour ce projet, il est prévu d’organiser, avec la Commission Défense et Sécurité (CDS) des Assemblées Nationales et Provinciales, des réunions au niveau national et provincial dans le but d’examiner les politiques nationales sur le processus de la Réforme des Secteurs de Sécurité (RSS) en tenant compte des besoins réels des FARDC et de la communauté qu'ils servent. Les résultats de ces réunions permettront aux députés nationaux et provinciaux d’établir un cahier de charge qui met en évidence les différents problèmes qui tarissent les relations civilo-militaires .

Principales tâches à accomplir par le consultant

  1. Au travers des analyses documentaires et des interviews ciblées, identifier les normes, standards et régulations au niveau national en rapport avec la Réforme du Secteur de Sécurité et qui régissent le fonctionnement régulier des FARDC et de la PNC et mettre en évidence les principes et dispositions majeurs ;
  2. Conduire les formations des Staffs de Search ainsi que du partenaire de la Société Civile engagé dans la mise en œuvre du projet sur le plaidoyer focalisé sur la Réforme du Secteur de sécurité et assurer que les modules de formation sont disponibles, cohérents et adaptés ;
  3. Engager des échanges avec la Commission Défense et Sécurité (CDS), le Ministère de l’intérieur et la Société Civile afin de détecter les goulots d'étranglements qui limitent la collaboration entre les acteurs de Sécurité et la population et proposer des voies de mitigations en termes d’amélioration des lois, standards et régulations et de leur mise en œuvre ;
  4. En collaboration avec les staffs au programme, engager des discussions avec les FARDC en vue de faire l’état de lieu de toutes les zones de mise en œuvre en ce qui concerne principalement les besoins réels des FARDC en lien avec les exigences de la réforme ;
  5. Produire un document de plaidoyer sur la problématique des relations civiles militaires, les normes et standards régissant les secteurs de sécurité qui nécessitent des mises à jour ainsi que le besoin de la mise en œuvre des dispositions de la réforme des forces armées
  6. Organiser et conduire un atelier de plaidoyer au niveau provincial (à Kalemie) et national (Kinshasa) avec les membres des CDS avec la participation des députés originaires des zones ciblées par le projet. Les réunions de plaidoyer seront focalisées sur 1) les résultats de l’analyse des normes et politiques et le niveau de leur application 2) les défis liés aux relations Civilo- militaires en lien avec les objectifs de la réforme 3) un cahier de charge de la Société civile pour l’amélioration du niveau de la mise en œuvre de la réforme, du niveau de redevabilité des militaires vis-à-vis des civils ainsi que de l’amélioration des relations Civilo-militaires en général.
  7. Produire et partager les rapports d’activités et compte rendu des réunions tenues en rapport avec le processus.

Principaux livrables attendus du consultant

  1. Un rapport sur l’analyse des lois, normes standards et régulations, y compris différèrent rapports et analyses en rapport avec la RSS en RDC et sa mise en œuvre ;
  2. Un atelier de formation sur le plaidoyer focalisé sur la RSS faveur des staffs de Search ainsi que de l’OSC (Organisation de la Société Civile) focalisé sur la RSS
  3. Un rapport sur les discussions engagées avec les responsables et éléments des FARDC en rapport avec leur perception sur le contenu et la mise en œuvre de la réforme des forces armées ;
  4. Un atelier de plaidoyer au niveau national et un autre au niveau provincial avec la Commission ; Défense se Sécurité des AN et AP focalisé sur la problématique des relations Civilo-militaires, l’amélioration du contenu (le cas échéant) et la mise en œuvre de la réforme des FARDC. Un rapport sur les consultations engagées avec ces structures ainsi qu’une note de plaidoyer bien préparé ;
  5. Une note de plaidoyer sur les points de faiblesse relative à la mise en œuvre effective de la réforme de l’armée et de la Police par le Gouvernement congolais
  6. Un rapport final de la consultance.

Qualification et expérience

  1. Diplôme universitaire en droit, la communication, la sociologie, l’éducation, les sciences politiques ou un domaine apparenté ;
  2. Un minimum de trois (3) années d'expériences en matière de plaidoyer, la gouvernance sécuritaire ou avoir travaillé dans un secteur pertinent de l'administration publique pendant 3 ans au minimum ;
  3. Minimum de trois (3) ans d’expérience comme cadre de conception des outils méthodologiques et de gestion dans une ONG, dans l’administration publique ou dans un domaine similaire ;
  4. Maîtrise du contexte et de toute la dynamique de la gouvernance sécuritaire en RDC ;
  5. Expérience documentée dans la rédaction des articles, ouvrages et autres publications analytiques;
  6. Expérience en technique de facilitation avec une expertise confirmée dans le domaine de plaidoyer ;
  7. Flexibilité et capacité de voyager souvent à travers les territoires du Tanganyika et Haut-Katanga ;
  8. Parfaite connaissance écrite et orale du français et du swahili.

Proposition technique et financière

Le consultant soumettra à Search, dans son dossier, sa proposition technique et financière qui spécifie le montant destiné à chaque activité à réaliser avec un chronogramme cohérent et un budget raisonnable. Il fera ressortir dans sa planification budgétaire les honoraire et le coût lié à chaque activité, y compris tous les frais connexes, notamment les frais de voyage, les frais d’organisation de toutes les activités prévues et le cas échéant les frais de prise en charge de toutes les équipes qui pourraient être engagés et gérés par le consultant.

Evaluation de la candidature

Critère d’évaluation

Cotation

Le candidat possède-t-il le profil et l’expérience pertinente (Expérience considérable de plaidoyer en matière de réforme du secteur de sécurité et gouvernance sécuritaire)

35 points

Le candidat connaît-il la zone de mise en œuvre et ayant déjà travaillé dans ce domaine ? Connaissance du contexte local et la langue locale

05 points

Méthodologie proposée est-elle adaptée au contexte du projet et à l’atteinte du résultat attendu.

50 points

Le délai proposé pour les livrables comparativement au temps proposé pour la consultation

10 points

Comment postuler

Les candidatures féminines sont fortement encouragées. Les dossiers seront toutefois traités sans aucune discrimination. Seules les personnes présélectionnées seront contactées pour les étapes suivantes du processus . LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES

Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, le CV du candidat, les preuves d’expériences ou consultations antérieures pertinentes, les noms et coordonnées de contact (téléphone, email) de 03 personnes de référence et la Proposition technique et financière à l’adresse au lien https://forms.gle/Ebs6vVe8NTV9uftr7 avec comme références de l’offre en objet de la lettre de motivation.

TOLÉRANCE ZÉRO CONTRE LA FRAUDE ET L'INCONDUITE SEXUELLE
Search promeut LA TOLÉRANCE ZÉRO contre la fraude et le harcèlement sexuel ainsi que la Protection de l’Enfant Toute personne qui serait victime ou témoin d’une telle pratique de la part d’un membre de son personnel ou de son collaborateur durant ce processus de sélection des candidatures doit en informer la direction de Search for Common Ground /Centre Lokole par appel téléphonique : +243810077760 ou en écrivant à l’adresse email : [email protected] . Les plaintes sont traitées en toute confidentialité. Le consultant est tenu de respecter strictement le code de conduite de Search ainsi que les exigences de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables ainsi que la culture et les sensibilités locales.

Fait à Kalemie, le 17 Juin 2020

 

Marlou Hollander

Directrice Nationale
Search for Common Ground RDC www.sfcg.org

Contact

Société : SFCG

Site Internet : www.sfcg.org

Email : [email protected]

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Présentation entreprise : nternews est une organisation non gouvernementale qui se consacre au développement des médias dans une quarantaine de pays. En partenariat avec les médias locaux, Internews améliore l’accès…
Présentation entreprise : Search For Common Ground est une organisation internationale de droit américain à but non lucratif qui promeut la transformation des conflits. Avec son siège à Washington DC,…
Contexte et mission : PROFIL D’UN CHARGE D’ADMINISTRATION 1. Une lettre de motivation adressée au coordonnateur de la cellule juridique et passation de marché 2. Un CV (licencié en DROIT)…
Contexte et mission : Élaborer du matériel et des processus de renforcement des capacités pour des domaines/sujets spécifiques identifiés comme nécessaires au renforcement des capacités des partenaires, y compris la…
CBM est une organisation internationale de développement qui s’engage à améliorer la qualité de vie des personnes handicapées dans les pays les plus pauvres du monde. Objectif principal du rôle…