NUTRITIONNISTES TERRAIN

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

Présentation entreprise : COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, fondée à Milan en 1965. Depuis 50 ans, COOPI est engagée dans la lutte contre la pauvreté avec un soutien à long terme et une présence constante sur le terrain à côté des populations touchées par la guerre, les crises socio-économiques et les catastrophes naturelles. Les activités de COOPI visent à encourager le développement et à répondre aux situations d’urgence. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 1600 projets de développement et interventions d'urgence dans 63 pays, employant 55.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à 100 millions de personnes. En Afrique, Amérique Latine et Moyen Orient COOPI favorise l'accès à l'eau, ainsi que le droit à la santé et à l'éducation des communautés les plus pauvres. COOPI en RDC Présent en RDC depuis 1977, COOPI a grandement accru le nombre de ses interventions dans le pays, en particulier suite aux conflits des derniers 20 années. À partir du Kivu, où il y a eu la première intervention, les activités de COOPI se sont déplacées dans les régions de conflit, afin de mettre en œuvre des programmes d’urgence à bénéfice des populations déplacées et victimes de la guerre. En raison de l’évolution du contexte général en cours dans certaines provinces du Pays, COOPI s’est aussi engagée dans la gestion de projets pluriannuels afin d’assurer une transition de l’urgence au développement dans divers domaines, et de garantir un développement harmonieux et durable. COOPI favorise une réponse pertinente aux besoins des populations locales à travers une structure de coordination à Kinshasa et différentes bases dans les provinces.

Contexte et mission : Responsabilités : Objectif général : Superviser et encadrer techniquement les personnels sanitaires et/ou nutritionnels locaux dans la mise en œuvre des activités de prévention et prise en charge nutritionnelle comme définie dans le projet. Responsabilités spécifiques 1) Appui général aux actions programmées par le projet - Aider à faire l’état des lieux des unités nutritionnelles - Mettre en œuvre les activités sur le terrain en respectant le cahier de charge mensuel - Mettre en œuvre toutes les activités de formation du personnel communautaire sur les différents modules planifiés par la coordination du projet - Préparer son état de besoins logistique, administratif/financier et programme et le présenter à la logistique - Participer à toutes les évaluations et enquêtes nutritionnelles (screening, dépistage) - Restituer le contenu des activités mensuellement sur le terrain - Participer aux réunions mensuelles des structures sanitaires - Rédiger les rapports de formation 2) Accompagnement technique des activités conduites - Préparer ses missions du terrain en coordination avec le Superviseur Nutritionniste - Appuyer les unités nutritionnelles dans la mise en œuvre de leurs tâches - Contribuer à la mise en place des outils de gestion - Effectuer des supervisions conjointes avec le BCZ en rapport avec les activités nutritionnelles dans les zones de santé - Apporter un appui technique aux personnels des structures sanitaires sur les actions essentielles en nutrition dans chaque zone de santé - Aider les unités nutritionnelles à gérer les stocks d’intrants de prise en charge de la malnutrition - Aider les unités nutritionnelles à rédiger les rapports de consommation et de commande des intrants - Former les personnels sanitaires avec l’appui des supports pédagogiques - Participer à la compilation des statistiques provenant des unités nutritionnelles - Disséminer en collaboration avec les personnels sanitaires les bonnes pratiques en nutrition et santé à travers différents canaux de communication identifiés - Faciliter l’adoption et l’adaptation des recommandations sur le terrain - Suivre et évaluer les activités d’éducation nutritionnelle - Aider les personnels sanitaires à rédiger les rapports d’activité mensuelle - Quantifier et distribuer le matériel nécessaire pour le fonctionnement des unités nutritionnelles - Sensibiliser les prestataires sanitaires et les communautés sur la prévention et les mesures barrière de la maladie de COVID-19 - Appuyer à l’identification et listing des produits locaux et à l’élaboration des recettes locales pour les démonstrations culinaires - Appuyer les activités nutritionnelles au niveau communautaire (dépistages, suivi des Recos et mamans PB, groupe de soutien ANJE, Visites à domicile, etc.) - Organiser des rencontres régulières avec les responsables communautaires et organiser des séances de mobilisation sociale - Appuyer les prestataires sanitaires dans l’élaboration des commandes mensuelles des intrants 3) Le fonctionnement efficace de l’équipe des nutritionnistes - Appuyer le superviseur nutritionniste et le chef de projet dans l’exécution de leurs tâches - Circuler les informations utiles à la gestion du projet - Veiller à la bonne gestion du matériel mis à leur disposition - Adhérer et respecter le règlement intérieur de Coopi - Faire toutes autres tâches demandées par la coordination 4) Rapports à fournir : - Rapports hebdomadaires ou mensuels au Superviseur Nutritionniste et/ou au Chef du projet. - Rapport de missions terrain - Rapports extraordinaires demandés par le Superviseur Nutritionniste et/ou le Chef du projet

Profil recherché : Profils souhaités : - Avoir un Diplôme en nutrition (Bac+3/Bac + 5). - Bonne expérience en nutrition d’urgence, l’approche PCIMA et dans les enquêtes nutritionnelles et CAP. - Bonne connaissance de l’ANJE - Avoir au minimum 3 trois ans d’expérience dans un programme de nutrition. - Avoir le sens des responsabilités et professionnalismes. - Avoir une bonne capacité de travailler en équipe. - Avoir une bonne et efficace maitrise de communication. - Le recrutement se fait localement dans la province d’Ituri - La connaissance des zones de santé Rethy, Fataki et Lita est un atout - Créativité, sens de l’initiative et autonomie dans le travail. - Disposition à motiver et accompagner les équipes, bon esprit d’équipe. - Expériences en ONG indispensable, Capacité à travailler dans un contexte politique/sécuritaire instable. - Capacités de travail sous pression et de façon autonome. - Maîtrise du français ; - Maitrise des langues locales est un atout (Swahili) - Avoir la capacité de conduire une moto. - Maitrise de l’outil informatique (logiciel Ms Office, Nutrisurvey ENA).

Contexte et mission : TACHES Sous l'autorité du Responsable Administratif et Financier et la supervision directe du Chargé de charroi, le chauffeur assume les tâches suivantes : 1. Conduire le…